AromAttitude - L'aromathérapie au quotidien
Publicité
Vous êtes à : Accueil >> Les huiles essentielles... >> Les précautions d’emploi : femmes enceintes ou allaitantes...

Les précautions d’emploi : femmes enceintes ou allaitantes...

Article mis en ligne le 10 mars 2008 par Angie
Vous aimez ce que vous lisez ? prévenez le monde entier : Bookmark and Share

L’aromathérapie n’est pas une médecine douce au même titre que l’homéopathie (par exemple) au sens où elle ne fait pas appel à des principes actifs dilués. C’est l’essence même des plantes qui est manipulé, ce qui implique une grande prudence.

Il semble nécessaire de rappeler que nul ne peut se passer des conseils d’un professionnel de santé, surtout en ces circonstances si particulières.

Il est des cas où cette précaution est on ne peut plus nécessaire. Il s’agit de toute les personnes affaiblies, souffrant de pathologies particulières (épilepsie, insuffisance hépatiques, problèmes cardiaques...) où dont l’état requiert certaines attentions particulières, comme les femmes enceintes ou allaitantes...

Voici donc une ébauche de liste des huiles essentielles contre-indiquées.

Publicité

Chez la femme enceinte, sont à proscrire : toutes les huiles dites "emménagogues" (c’est à dire qui favorisent ou régulent les menstruations), celles ayant un effet de type hormonal, ainsi que les huiles essentielles contenant des cétones (effet neurotoxique et même abortif . Les effets peuvent donc être catastrophiques et aller jusqu’à déclencher des contractions...
De plus, en règle générale, les huiles essentielles sont à éviter pendant un gros premier trimestre de grossesse. En effet, le foetus est alors en pleine construction, et rien ne doit venir interagir avec cette multiplication cellulaire.

Même après cette période, la plus grande prudence est de mise et les conseils d’un professionnel de santé sont indispensables !!(au risque de me répéter)

Dominique Baudoux
Voici une première mise en garde issue du livre de Baudoux (pédiatrique) :

H. E. interdites (1) pendant toute la grossesse et l’allaitement
- Chenopodium ambrosoïdes - Epazote
- Cupressus sempervirens - Cyprès
- Cymbopogon martinii - Palmarosa
- Eucalyptus dives - Eucalyptus mentholé
- Eugenia Caryophyllus - Clou de girofle
- Foeniculum vulgare ssp. dulce (2) - Fenouil
- Helichrysum italicum ssp. serotinum - Hélichryse italienne (Immortelle)
- Lavandula stoechas - Lavande stoechade (à toupet, maritime, papillon)
- Mentha pulegium - menthe pouliot (pouillot)
- Rosmarinus off. CT verbénone - Romarin à verbénone (abortive)

(1) Sauf application momentanée et très localisée.
(2) Interdite pendant la grossesse mais recommandée pendant l’allaitement.

Dans l’ouvrage du même auteur, consacré à l’aromathérapie pendant la grossesse, on peut également trouver les recommandations suivantes pour le premier trimestre de grossesse :
- Eviter la voie orale
- Utiliser la voie sublinguale sur une courte période
- Utiliser la voie cutanée en évitant la zone abdominale et dorso-lombaire
- Rejeter systématiquement les huiles essentielles suivantes :

— HECT cétoniques :

  • Salvia officinalis ssp officinalis - sauge officinale
  • Cedrus atlantica -Cèdre de l’Atlas
  • Rosmarinus off. CT camphre - Romarin à camphre
  • Hyssopus officinalis ssp off. - Hysope officinale
  • Mentha X piperita var. franco mitcham - menthe poivrée
  • Lavandula stoechas - Lavande stoechade (à toupet, maritime, papillon)
  • Mentha pulegium - menthe pouliot (pouillot)

— HECT Phénolées :

  • Eugenia caryophyllus - giroflier
  • Cinnamomum verum fe - cannelle (feuille)
  • Satureja montana - Sariette des montagne
  • Origanum compactum - Origan compact
  • Thymus vulgaris CT thymol - Thym à thymol
  • Trachyspermum ammi - Ajowan

— HECT à aldéhydes aromatiques :

— HECT à géraniol ou a eugénol : utérotoniques

  • Cymbopogon martinii var motia - Palmarosa
  • Thymus vulgaris CT géraniol - Thym à géraniol
  • Monarda fistulosa - Monarde fistuleuse
  • Eugenia caryophyllus - giroflier
  • Cinnamomum verum fe - cannelle (feuille)

L’auteur précise qu’au-delà du premier trimestre, la prudence reste de rigueur et les huiles cétoniques restent formellement contre-indiquées à cause de leur double éffet abortif et neuro-toxique.

Nerys Purchon
Nerys Purchon établit elle aussi une liste des huiles essentielles à éviter pendant la grossesse (je me suis permise d’ajouter les dénominations latines pour éviter toute ambiguité) :
- Apium graveolens - Cèleri
- Cinnamomum zeylanicum - Cannelle
- Cedrus atlantica - Cèdre (bois de)
- Commiphora molmol - Myrrhe
- Foeniculum vulgare ssp. dulce - Fenouil
- Juniperus communis - Genèvrier commun
- Hyssopus officinalis var, decumbens - Hysope
- Jasminum officinalis - Jasmin
- Origanum majorana - Marjolaine
- Melissa officinalis - Mélisse
- Mentha pulegium - menthe pouliot (pouillot)
- Mentha x piperita - Menthe poivrée
- Myristica fragrans - Muscade
- Ocimum basilicum L. var. Basilicum - Basilic
- Petroselinum crispum - Persil (abortive)
- Rosmarinus officinalis - Romarin (dont elle ne précise pas la variété)
- Salvia sclarea L. - Sauge sclarée
- Thymus vulgaris - Thym (dont elle ne précise pas la variété

Nerys Purchon ajoute à cette liste que les huiles essentielles de Camomille, Géranium, Lavande et Rose sont à éviter pendant les quatre premiers mois de grossesse.

Au fil de mes lectures, j’ai complété ces listes (nous ne sommes jamais trop prudentes !) avec les fameuses huiles emménagogues (et autres) qui sont fortement déconseillées pendant la grossesse :
- Artemisia vulgaris - Armoise vulgaire (abortive, interdite à la vente au public en France)
- Allium Cepa - Oignon
- Artemisia dracunculus - Estragon
- Betula Alleghaniensis - Bouleau
- Carum carvi - Carvi
- Cistus ladaniferus L. - Ciste Ladanifère
- Citrus Aurantium fe - Bigarade
- Citrus limonum Risso - Citron
- Eucalyptus polybractea CT cryptone - Eucalyptus à cryptone
- Ruta graveolens L.- Rue officinale (rue fétide, herbe de la rue, rue des jardins, herbe de grâce)
- Tanacetum parthenium - Grande Camomille
- Thuja occidentalis - Thuya

Voici le complément de liste pour les huiles essentielles à éviter chez la femme allaitante :
- Jasminum officinalis - Jasmin (empêcherait la lactation)
- Mentha x piperita - Menthe poivrée
- Petroselinum crispum - Persil
- Salvia officinalis - Sauge

Quoi qu’il en soit, ces listes ne sont qu’indicatives et ne dispensent pas de la consultation d’un professionnel de santé.

Enfin, je vous rappelle qu’il existe un ouvrage sérieux conjuguant aromathérapie et grossesse. Il s’agit de :
Les Cahiers Pratiques d’Aromathérapie selon l’Ecole Française : Grossesse (volume 5) de Dominique Baudoux :

Vous remarquerez que chacun des auteurs cités porte un lien. Celui-ci vous dirigera vers les articles concernant les livres dont sont issus ces extraits.

Un article similaire concernant les précautions d’emploi en aromathérapie chez les enfants est accessible ICI


PS

Un grand merci à Tineke qui m’a envoyé un document me permettant de compléter cet article...


Vous avez aimé cet article ? prévenez le monde entier : Bookmark and Share

Réactions à cet article.

( Le 10/10/2008.)

Bonjour,

Je souhaiterais savoir si les huiles essentielles utilisées pour parfumer certains cosmetiques (comme la gamme bébé de Weleda) sont dangeureuses pour la santé du foetus : les limonène, linalool, benzyl benzoate et geraniol.

Il est étonnant que les femmes enceintes doivent éplucher les étiquettes à la loupe lorsqu’elles achètent leurs produits. Car les huiles essentielles sont rarement indiquées en caractères gras et ceci est dommageable pour nous toutes.

Sabrina


(Par Angie. Le 19/10/2008.)

Chère Sabrina,
Les substances que vous citez sont des composés chimiques aromatiques faisant partie d’huiles essentielles mais pas des HE en elles-mêmes. Weleda est une marque que je n’utilise pas personnellement mais qui est réputée pour son sérieux. J’imagine que les HE utilisées le sont avec les précautions qui s’imposent.
En ce qui concerne les 4 substances en question, la loi impose qu’elles soient clairement mentionnées sur l’emballage (à cause de leur potentiel allergène élevé) dès lors qu’elles représentent 0,001% pour les produits que l’on laisse sur la peau, ou 0,01% pour les produits que l’on rince. Celles dont il est question ici figurent parmi les moins problématiques selon Rita Stiens...
Je suis bien d’accord avec vous sur le fait que l’on ne peut acheter en aveugle. Lorsque je vois des produits contenant de la menthe poivrée sans avertissement pour les femmes enceintes, cela me hérisse !
Finalement, je dirais qu’enceinte ou non, il me semble que, par respect pour son corps, on se doit d’éplucher les étiquettes.

De la même manière que je ne mets pas n’importe quoi dans mon assiette, je ne mets pas non plus n’importe quoi sur ma peau !! ;-)

Angie


( Le 22/10/2008.)

J’ai mis trois gouttes d’HE d’Eucalyptus (je ne sais pas lequel ; le flacon vient de la pharmacie qui la confectionne, sans autre indications) dans un bol d’eau chaude dans la chambre de ma fille. J’étais à ce moment là enceinte de quelques mois et je suis restée à peine cinq minutes dans sa chambre. Y’a t’il des risques ?


(Par Angie. Le 23/10/2008.)

Chère inconnue,
j’avoue que les messages sans même un bonjour et anonyme de surcroît ne me donnent pas spécialement envie de répondre...
De plus, si vous avez parcouru un peu le site, vous vous serez rendue compte que selon les chémotypes de l’eucalyptus, les effets sont très différents. J’ignore également quand l’événement s’est produit. Je suis donc bien incapable de vous répondre. Il me semble que le plus sage serait d’en parler à un professionnel de santé compétent en aromathérapie et de lui apporter le fameux flacon. Peut-être pourriez-vous tout simplement commencer par vous adresser au praticien qui vous a revendu l’huile essentielle d’eucalyptus...
Bonne journée,
Angie


( Le 23/10/2008.)

Merci de votre réponse.
Bonne journée à vous.


( Le 28/10/2008.)

Bonjour Angie,

Et merci pour votre réponse.

Me voila rassurée quant à l’utilisation des produits pour mon ainé.
Il est vrai qu’enceinte ce ne sont pas seulement nos produits cosmetiques qu’il faut surveiller, mais nos produits ménagers,nos aliments et toute chose qui nous touche.
Cependant, j’avoue avoir eu une sacrée peur en découvrant ce que je croyais etre des huiles essentielles dans la crème de mon bibou. Et oui,j’ai été contrariée de devoir aussi me méfier d’une marque bio pour bébé !
Bien qu’à l’heure actuelle nous ne pouvons pas de toute façon nous reposer sur une marque ou une gamme pour bébé, vu que certaines contiennent quand meme des parabènes, mais ceci est un autre débat...

Sabrina


(Par niania. Le 05/11/2008.)

Bonjour,
Je suis trés inquiète car je suis enceinte de 2 mois et j’ai utilisé un lait hydratant de la marque cattier au beurre de karité et géranium ils disent que c’est de l’huile essentielle de géranium y a t il des risques pour mon bébé ?
Merci
sonia


(Par Angie. Le 08/11/2008.)

Chère Sonia,
En règle générale, on évite les huiles essentielles durant les 3 premiers mois de la grossesse. Néanmoins, il est vrai que beaucoup de cosmétiques y ont recours et malheureusement on ne nous laisse pas trop le choix à nous, consommatrices...
Le géranium, ne fait pas partie des huiles les plus problématiques. Il est inutile de céder à la panique. Cependant, j’avoue que, par principe de précaution, j’avais moi-même fait le tri dans mes produits de toilette durant ces 9 mois de bonheur ! ;-) Après, comme je le dis toujours, chacun voit midi à sa porte !
Bonne et belle grossesse !
Angie


(Par Manuela. Le 02/12/2008.)

Bonjour,

Je suis actuellement enceinte de 3 mois et demi. A 1 mois de grossesse, un flacon d’HE d’eucalyptus et de menthe poivrée dans la voiture de quelqu’un (ça servait "à sentir bon") s’est intégralement renversé sur mes chevilles et mes pieds (ça m’a brûlé !). J’ai eu très peur pour mon bébé, tout le monde m’a dit que j’étais trop inquiète pour rien, je me suis faite aussi qualifiée d’hypocondriaque. Est-ce que mon bébé a des risques de neurotoxicité ou un autre risque dû cet accident ? Pouvez-vous aussi m’expliquer ce qu’induit une neurotoxicité, s’il vous plaît ? Je vous en remercie.

Manuela


(Par Angie. Le 05/12/2008.)

Chère Manuela,

vous avez lu cet article, je suppose... Donc vous connaissez les tenants et les aboutissants : un risque, oui, existe, mais il en va des effets indésirables des huiles essentielles comme des médicaments traditionnels et de leurs effets secondaires : ce n’est pas parce que l’on en absorbe un que l’on va forcément développer ces fameux effets collatéraux...
Pour une définition extensive de la neurotoxicité, je vous renvoie à l’article de wikipédia sur le sujet. Pour faire simple, une substance neurotoxique est dangereuse pour le système nerveux.
Le problème qui se pose avec le fœtus, c’est que, justement, le système neuronal est en pleine construction. Il est donc d’autant plus fragile et sensible aux composés chimiques aromatiques dits "neurotoxiques" que sont les cétones...
Le suivi médical qui entoure aujourd’hui une grossesse, les différentes échographies, sont là pour vous rassurer sur l’état de santé de votre enfant. N’hésitez pas à consulter un professionnel de santé au moindre doute !!
Bonne et belle grossesse ;-)
Angie

Angie


(Par doud. Le 09/12/2008.)

Bonjour,
Je découvre votre site ce jour sous "conseil d’une lusheuse" car j’ai moi même (dans l’ignorance la plus totale) utilisé des produits de cette fameuse marque (que j’adore) ainsi que d’autres produits bio dont certains contenant des HE fortement déconseillées pendant la grossesse (mente verte, que vous ne nommez pas mais dont j’ai trouvé différentes références, la sauge officinale et sclarée, le jasmin, divers agrumes... ) pendant tout mon 1er trimestre de grossesse.
Je prends donc aussitot la décision de tout stopper jusqu’au terme mais ce qui est fait est fait.. et l’angoisse d’avoir mal agit est bien là.
Merci pour cet article et pour les nombreuses références, j’espere de tout coeur que comme vous dites ce n’est pas parce que j’ai été en contact avec des he que forcemment mon bébé développera un problème.
J’aurai aimé vous lire il y a déjà plusieurs mois.

Bonne continuation à vous


(Par Angie. Le 11/12/2008.)

Merci beaucoup pour ce témoignage !!

Je vous souhaite une belle grossesse et beaucoup de bonheur d’ici quelques mois ! Voici de quoi anticiper l’arrivée de votre (vos ?) petite merveille !! ;-)

Au plaisir de vous lire,
Angie


( Le 23/12/2008.)

Bonjour,

J’aurais une question qui rejoint celle de Sabrina (tout premier message). Voilà : je suis enceinte et j’ai récemment acheté une huile de massage anti-vergeture de la marque W*l*da. Voici la liste des composants :
"Prunus amygdalus dulcis (sweet almond) oil, simmondsia chinensis (jojoba) seed oil, triticum vulgare (wheat) germ oil, fragance (parfum), arnica montana flower extract, limonene, linalool, citronellol, geraniol, citral, eugenol, farnesol, huile d’amande douce, huile de jojoba, huile de germe de blé, huiles essentielles, extrait de fleurs d’arnica". La concentration en HE n’est pas indiquée, mais il semblerait qu’elle soit relativement faible.
J’ai déjà appliqué cette huile plusieurs fois sur mon ventre depuis le début du 5ème mois, mais à la suite de nombreux articles, je me pose beaucoup de question sur l’innocuité d’un tel produit pour mon bébé ! Peut-être pourrez vous me donner un avis ?
Je vous en remercie d’avance, et vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année.
Patouille


(Par Angie. Le 27/12/2008.)

Chère Patouille,
Mon avis transparaît, je pense, à travers cet article et les différentes réponses que j’ai pu apporter jusqu’à présent ;-)

J’ai pris le parti, durant ma propre grossesse, d’éviter les huiles essentielles au nom du principe de précaution. Je me suis contentée d’huile végétale d’amande douce pour lutter contre les vergetures. J’anticipe la question suivante ;-) Non, je n’en ai pas eu, mais de là à savoir si c’est grâce à l’HV d’amande douce... Mystère !! ;-) :D

Il faut également garder à l’esprit que s’il y a consensus sur le fait qu’il faut éviter les huiles essentielles pendant le premier trimestre, les avis divergent sur la suite du terme de la grossesse.

Comme je l’ai déjà dit, la réputation de la marque W*l*da n’est plus à faire. C’est une marque sérieuse. Néanmoins, comme nous ne connaissons pas la compositions exacte du produit, il reste toujours une part d’inconnu sur laquelle je ne peux m’engager.

Par ailleurs, je tiens à répéter que ce n’est pas parce que l’on prend un médicament que l’on se retrouve immanquablement affecté par tous les effets secondaires liés aux molécules le composant. En tant que principes actifs, les huiles essentielles sont soumises aux mêmes règles d’"efficacité-toxicité".

Le suivi des grossesses permet, aujourd’hui, de se rassurer sur la santé du fœtus. Au moindre doute en rapport avec des huiles essentielles, il est important de se tourner vers un professionnel de santé FORME A L’AROMATHERAPIE.

Bonnes fêtes de fin d’années à vous et surtout belle grossesse !! Profitez-en, cela passe si vite !!
Angie


( Le 29/12/2008.)

Merci beaucoup Angie, pour votre réponse. Je pense que je vais continuer à appliquer mon produit, mais en me limitant à une fois par jour. La marque concernée a effectivement l’air sérieuse, et m’a d’ailleurs répondu qu’elle élaborait ses produits en concertation avec des sages-femmes et des médecins.
Encore merci et bonne année,
Patouille


(Par hayat. Le 02/2/2009.)

Bonjour

depuis deux jours je cherche sur le net mais aucune réponse, voila je suis enceinte de 5 mois et dans l’ignorance g pris une tisane d’armoise que j’ai l’habitude de prendre en cas d’intoxication avant de tombé enceinte.aprés une legere intoxication g pris 2 verre aprés 1 demi heure g remarquer une agitation bizzar du bébé des mouvement trés brusque qui ont durée un trés bon moment.l’echo n’a rien devoiler au urgence.activité cardiaque normale.
est ce que le systeme nerveux de mon bebe peut etre affecté ou autre chose.


(Par Angie. Le 04/2/2009.)

Chère Hayat,
Effectivement, l’armoise est à proscrire durant toute la grossesse car elle agit directement sur le système nerveux du fœtus, celui-ci étant particulièrement fragile et délicat durant le premier trimestre. Il faut également éviter cette plante sous quelque forme que ce soit en raison de ses propriétés abortives. Bébé est bien au chaud, qu’il y reste donc encore quelques mois !!
Donc adieu ces petites tisanes pendant un petit moment ;-) (attention également durant l’allaitement) En ce qui concerne les risques, vous les avez lus dans cet article, ils sont non négligeables et impliquent de rester vigilant face à tout changement de comportement de votre petit. Un suivi sérieux par un personnel compétent vous permettra d’être tout à fait rassurée.
Très bonne fin de grossesse, sans armoise ni autres plantes / HE problématiques ;-)
Angie


(Par christine. Le 06/3/2009.)

Bonjour,

J’ai lu très attentivement l’article concernant les huiles essentielles car je suis inquiète concernant un produit qui est utilisé quotidiennement dans les bureaux où je travaille.
Il s’agit d’un spray désodorisant à la cannelle, girofle, thym et menthe.
Je suis aujourd’hui enceinte de 2 mois et je m’inquiète des conséquences possibles. La composition exacte n’est pas notée sur le flacon.
Qu’en pensez-vous ?
Merci beaucoup de votre réponse...


(Par Angie. Le 06/3/2009.)

Bonjour Christine !!
Tout d’abord, il faudrait s’assurer que ce produit est à base d’huiles essentielles... Ce sont peut-être uniquement des parfums de synthèse !
Ensuite, il y a des chémotypes (variétés) dans les thyms et les menthes qui sont plus problématiques que d’autres pour les femmes enceintes. Donc difficile de dire quoi que ce soit avec aussi peu d’informations ! En théorie, si ce sont bien des HE et nom un vulgaire parfum, l’HE de girofle contient de l’eugénol qui fait partie des substances potentiellement allergisantes qui sont tenues d’être mentionnées dans la liste des ingrédients. Donc si vous la voyez, c’est que vous avez à faire des HE qui peuvent faire mauvais ménage avec votre grossesse.
Essayez peut-être de trouver le nom du fabriquant et de le joindre ! Avec Internet, ce genre de démarche devient finalement assez simple et répandue ;)
Bonne enquête !! et surtout belle grossesse !
Angie


(Par Aurélie. Le 22/3/2009.)

Bonjour

Je suis enceinte de 2 mois et je n’ai pas eu le réflexe d’éplucher plus tot les étiquettes de mes cosmétiques.
J’utilisais une fois par semaine sur mon visage un gommage au rhassoul, contenant de l’huile essentielle d’eucalyptus. Il n’est même pas précisé de quel type d’eucalyptus il s’agit. Je suis inquiète. J’ai envoyé un mail au fabricant et j’attends sa réponse.
Quels effets cela peut-il produire sur mon bébé ?

Merci de votre réponse

Aurélie


(Par Joan. Le 25/3/2009.)

Bonjour,

La consommation de sauge en tisane (non régulière mais à forte dose) à partir de la 35e semaine de grossesse peut-elle être toxique pour le foetus (hormis le risque de contractions) ? Si oui, quels peuvent être les risques ?

Merci d’avance pour votre réponse,

Joan


(Par Angie. Le 13/4/2009.)

Chère Aurélie,
Sans plus d’informations, je ne peux répondre à cette question... 1) cela dépend du chémotype et 2) quand bien même il s’agirait d’un chémotype problématique, cela n’implique pas nécessairement des effets à coup sûr.
C’est la même chose qu’en allopathie : ce n’est pas parce que l’on prend un médicament que l’on va cumuler à coup sûr tous les effets secondaires ! ;)

Ce qu’il faut savoir, c’est que la grande majorité des aromathérapeutes déconseillent les huiles essentielles durant la grossesse et tout particulièrement durant le premier trimestre de grossesse. La prudence est de mise avec ce petit être en construction ;)

Quoi qu’il en soit, il convient au moindre souci, au moindre doute, de consulter un professionnel de santé FORME A L’AROMATHERAPIE. J’insiste sur ce dernier point car j’ai lu certaines choses de la part de professionnels de santé n’ayant pas reçu cette formation et qui allaient à contre courant des principes de précaution fondamentaux liés aux huiles essentielles !!

Il faut savoir s’entourer ;) Bonne et belle grossesse !!

Angie


(Par Angie. Le 13/4/2009.)

Chère Joan,
La sauge est une plante qui contient des cétones. Par conséquent, elle est abortive et également neurotoxique pour le foetus. Elle s’en prend à son système nerveux, ce qui ne doit pas être pris à la légère...

Bonne fin de grossesse,
Angie


(Par louise. Le 02/6/2009.)

Bonjour,

Votre site est très intéressant, merci ! Je vous envoie ce message parce que je suis très inquiète. Je suis enceinte de 3 semaines, c’est tout récent. Il y a des poux à l’école de ma fille et donc, depuis vendredi, je lui mets quelques gouttes d’Huile essentielle de lavande achetée en pharmacie dans les cheveux et j’en fais de même. J’en ai également mis sur sa taie d’oreiller et sur la mienne... ça fait donc 5 jours... J’ai également utilisé du paranix (qui contient de l’huile de coco et huile d’Anis), produit que la pharmacienne, connaissant mon état, ne pas déconseillé ! Je vois que les conséquences peuvent être grave... Qu’en pensez vous ? Merci de votre attention,

Louise


(Par kari. Le 08/6/2009.)

Bonjour,
Je suis inquiète, enceinte de 6 semaines, j’ai été faire des soins dans un centre de hamam, j’ai évité le hamam, le sauna et jaccuzzi, et j’ai bénéficié d’un soin du visage, d’un gommage du corps au sel de mer morte, et d’un massage du corps, qui était censé se faire à l’huile d’amande douce. J’ai remarqué, une fois le massage fait que c’était de l’huile de jasmin... J’avais demandé conseil auprélable à mon gynéco, qui m’a dit qu’il n’y avait pas de soucis ...
Je suis très angoissée !
Merci de me répondre.


(Par Annlou. Le 28/8/2009.)

Bonjour,
Ma fille de 2 ans est revenue de la creche avec des poux, j ai donc applique (sur ses cheveux et les miens ) un melange d huile vegetal 75ml + 10 gouttes HE de lavande + 10 gouttes HE de citron + 10 gouttes HE de geranium + 10 gouttes de tea tree + 10 gouttes HE de romarin. J ai utilise se melange 3 fois en 10jours, sans savoir que je suis enceinte de 2 mois. J ai egalement mis des gouttes d huile essentielle de romarin sur nos oreillers. Je suis donc maintenant tres inquiete. D apres vous, quels sont les risques pour mon bebe. Merci de votre reponse.
Annlou


(Par Gaëlle. Le 13/11/2009.)

Bonjour,
Je suis actuellement enceinte de 2 mois et demi. Ayant le bas du dos très douloureux depuis hier, je suis massée ce matin avec du baume des moines (équivalent du baume chinois / du tigre). Et je lis que certains composants sont à proscrire. Ais-je des raisons de vraiment stresser ?
Merci de votre réponse.
Gaëlle


(Par Pascale G.. Le 05/12/2009.)

bonjour,
Je suis enceinte de 7 semaines et j’ai une infection urinaire. Ne voulant pas prendre d’antibiotiques, j’ai prix comme une autre fois avant ma grossesse, de la sarriette sur un cachet 2x 4 gouttes par jour. Je ne sens plus mon infection, mais je suis très inquiète pour mon bébé. Quels sont les risques pour le fœtus ?


(Par Juju. Le 08/12/2009.)

bonjour
j’allaite mon fils de 18 mois uniquement pour l’endormir le soir et dans la nuit.
puis-je utiliser, en usage externe sur le visage, les huiles essentielles de lavande vraie, tea-tree et bois de rose le matin ?
aussi, je convoite un baume pour le corp de la marque aroma zone contenant de l’huile essentielle d’Ylang-Ylang complète et de Cèdre de l’Atlas, que j’appliquerai le soir, cela est-il sans danger pour mon petit ?


(Par maudmaire. Le 13/1/2010.)

bonjour Angie

Voila je suis enceinte de cinq semaines et je suis kiné. Je masse toute la journée avec des huiles essentielles et j’ai accouché à 7 mois et demi de grossesse apres une mence d’accouchement prématuré à 5 mois et demi pour ma première fille je n’avais jamais pensé que les huiles essentielles pouvaient être responsables demes déboires lors de ma précédente grossesse qu’en pensez vous dois je masser avec une huile Weleda à l’arnica ou juste une huile végétale.
Le pharmacien qui prépare notre huile m’a dit que celle ci contenait du camphre et du géeanium mais que tant que je ne l’applique que sur les mains pendant le massage ça ne risque rien. Qu’en pensez vous ?
Merci pour votre réponse
Maud


(Par Angie. Le 14/1/2010.)

Chère Maud,
Savez-vous que l’on peut guérir certaines pathologies rien qu’en diffusant des huiles essentielles, sans même que le patient ne les touche ?? Tout simplement parce que les molécules aromatiques sont très volatiles... Donc certes, si vous ne touchez pas ces huiles, vous exposez une interface de votre corps en moins, mais j’imagine que vous respirez tout en prodiguant ces massages...
Les huiles essentielles sont de principe formellement contre-indiquées durant le 1er trimestre de grossesse et à utiliser sous la vigilance d’un professionnel averti durant le reste de la grossesse.
Ce qui m’étonne le plus dans votre histoire, c’est qu’il y a une classe d’HE en particulier à bannir durant la grossesse, ce sont les huiles à cétones. En effet, cette molécule aromatique est neurotoxique pour le fœtus et elle est également abortive. _ Le camphre est une huile cétonique et pas des moindres !
Votre pharmacien vous sachant enceinte aurait dû vous prévenir du danger potentiel qu’elle représente. Pour vous donner un ordre d’idée, c’est cette molécule qui a obligé les fabricants à revoir la formulation du fameux baume décongestionnant pour bébé car il s’est avéré qu’il était responsable de convulsions...
Un article est sur le point de paraître sur AromAttitude. Il concerne les principaux composés chimiques contenus dans les HE. Je vous le conseille vivement !
En attendant, vous pouvez lire cet article qui vous permettra de repérer quelques huiles essentielles à cétones...
Durant la grossesse, je serais d’avis de jouer la prudence et de limiter le contact à des huiles végétales les plus neutres possibles.
Bonne continuation !!
Angie


(Par Raduga. Le 12/2/2010.)

j’utilise les HE, car quand j’avais angine bacteriale, j’utilisais rinçage avec eugenia caryophyllata et Melaleuca alternifolia. С’etait la 1’iere semaine de grossesse. Naturalement, je n’utilise pas les HE a manger, sur émulsifiant ou sucre, seulement - rinçage, massage et ingalations quand j’ai mal viral ou bacterial.

j’utilise
Melaleuca alternifolia,
eucaliptus radiata,
ravensara aromatica,
thym linalol,
lavandula angustifolia,
petit grain,
abies balsamea,
Boswellia carterii

mais je sais que certaines HE sont dangereuse car elles sont toxique, ou car elles contiennent les hormones, et c’est pourquois ils peuvent influer sur la grossesse (geranium contient estrogen).


(Par Chantal. Le 12/3/2010.)

Bonjour,

Je vous avoue que je suis très heureuse de tomber sur votre article ce matin. Je suis enceinte de 5 mois. Depuis le début de ma grossesse, je scrupte en détails les étiquettes de mes produits cosmétiques et je pose des questions aux pharmaciens (nnes) de plusieurs endroits différents (souvent les mêmes questions pour 2e opinion) Malheureusement, personne n’est du même avis. Je reçois tellememt d’opinions professionnelles différentes, vous ne pouvez même pas imaginer. C’est à en devenir folle !!! J’utilise presque plus rien tellement j’ai l’impression qu’on m’informe mal. Pour une fois, avec votre article, j’ai le sentiment d’avoir l’heure juste et ça fait beaucoup de bien. Je vous remercie du fond du coeur en mon nom et en celui de toutes ces mamans qui ne veulent que le mieux pour leur bébé.

J’ai une idée ! Je ne sais pas si elle va vous inspirer mais je crois que ce serait extrêmement apprécié de toutes les internautes. Si vous pouviez recommander quelques produits cosmétiques non-nocifs pendant la grossesse et l’allaitement : une marque de crème de jour (avec et sans protection solaire), une crème de nuit, une crème contour des yeux, une gamme de shampoing & revitalisant, une gamme de maquillage (rouge à lèvres, gloss, fond de teint, cache-cerne).... etc. Ce serait tellement utile et rassurant pour toutes !!!! Oh, j’espère tellement que vous direz oui.

Une excellente journée !
Chantal (Québec)


(Par Angie. Le 18/3/2010.)

Chère Chantal,

Je vous remercie pour ce message chaleureux et encourageant qui m’a beaucoup touchée ! Et je suis ravie que cet article ait pu vous aider à y voir plus clair...

Concernant votre suggestion, je la trouve des plus intéressantes !
Néanmoins, c’est un petit peu délicat dans le sens où je n’ai pas testé personnellement ces produits qui pourraient intéresser les femmes enceintes. Mon petit n’est plus si petit et mes repères datent. Vous l’aurez remarqué, sur AromAttitude, les produits (ou marque) qui sont présentés sont critiqués sans ménagement, dans le positif comme le négatif, et testés un à un par les auteurs du site.
Du coup, voici ce que je vais faire : il y a quelques femmes enceintes et jeunes mamans sur le forum, je vais leur demander si elles accèpteraient de créer un article avec des recettes perso et des références cosmétiques qu’elles sont testé. Cela me semble plus approprié ;)...
Je vous souhaite une merveilleuse grossesse et beaucoup de bonheur,
Amitiés,
Angie


(Par chantal. Le 23/3/2010.)

Bonjour Angie !
Très heureuse de vous avoir touchée, vous méritez amplement ces remerciements ! Vos commentaires sont tellement essentiels à l’amélioration de la santé humaine. L’impact est plus grand qu’on imagine. Encore bravo ! De plus, je trouve votre suggestion des plus inspirantes !!! J’ai vraiment hâte de lire les recommandations des autres mamans sur le forum, j’espère qu’elles accepteront. Mais, comment m’assurer de lire dès parution les articles affichés sur ce site. Peut-être vous serait-il possible de m’aviser de leur affichage au moment opportun ? Une excellente journée et surtout beaucoup de bonheur avec votre enfant sur ce chemin de vie.
Amitiés, Chantal


(Par Angie. Le 23/3/2010.)

Chère Chantal,
Il y a un moyen très simple d’être prévenue lors des diverses parutions d’article, mais votre question me fait prendre conscience que tout le monde ne connait peut-être pas ce système... (Je devrais peut-être expliciter tout cela dans un article ;)
J’ai installé sur le site un "flux RSS". Il y a un bouton orange tout en bas de chaque page. Vous cliquez dessus, et sur la page suivante, vous cliquez sur "s’abonner". Ceci est valable pour AromAttitude, mais bien d’autres sites/blog également ! C’est très répandu sur la toile. Le navigateur (j’utilise firefox, mais il me semble que les autres le permettent également) offre la possibilité, parmi les barres d’outils, d’afficher une barre personnelle dans laquelle figureront les noms des sites auxquels vous vous serez abonnée et vous serez directement notifiée dans cette barre de la présence de nouvelles publications dès qu’elles seront mises en ligne !

Petite question... Pourquoi ne pas nous rejoindre également sur le forum ;) Nous vous y accueillerons avec grand plaisir !
Très bonne continuation, et encore merci pour vos gentilles pensées,
Angie


(Par guillaume. Le 19/4/2010.)

Bonjour,
Ma compagne est censée accoucher le 5 mai prochain, mais lors de la dernière echo, le gyneco lui a laissé entendre qu’il déclencherai peut-être d’ici une semaine car le liquide amniotique n’est plus suffisant. Nous avons consulté différents sites d’aromathérapie et nous sommes tombés sur ce mélange, conseillé à priori par Dominique Baudoux :
HE Clou de Girofle (1ml)
HE Palmarosa (2ml)
HE Thym à Satureoides (0.5ml)
HE Néroli (0.5ml)
HV Noisette (11ml).
Il conseille pour déclencher les contractions, de l’appliquer en massage 3 fois par jour en bas du dos.
Que pensez-vous de cette solution ? J’ai bien lu que quasiment toutes ces huiles étaient déconseillées pendant la grossesse du fait de leurs propriétés utéro-toniques, mais c’est justement ces propriétés qui nous intéressent à ce stade...
Merci d’avance pour votre point de vue,
Cordialement,


(Par Julia. Le 21/4/2010.)

Bonjour,

Je ne sais pas trop vers qui me tourner alors j’espère que vous pourrez me répondre. Je commence mon 4è mois de grosssesse et sans savoir que cela n’était pas conseillé pour les femmes enceintes, j’ai, la nuit dernière, dormi toute une nuit avec un récipient d’eau dans lequel j’avais mis 6 gouttes d’huiles essentielles de menthe poivree ( je voulais en fais humidier l’air de la chambre )

Pensez-vous que cela était suffisamment concentré pour avoir des conséquences sur mon bébé ? Que puis-je faire maintenant ? Dois-je en parler à mon gynécologue et quelles actions pourra-t-il ainsi prendre ? Les conséquences sont-ils à court ou long terme ( depuis j’ai aéré ma chambre ) ?

D’avance merci si vous pouvez répondre à mes interrogations, j’avoue être un peu angoissée du coup.

Cordialement,
Julia


(Par Angie. Le 22/4/2010.)

Cher Guillaume,
de prime abord, j’ai tendance à faire confiance à D. Baudoux qui reste une référence en la matière... Il a d’ailleurs consacré un ouvrage à l’aromathérapie durant la grossesse.
Cependant il y a plusieurs facteurs sur lesquels j’aimerais attirer votre attention.
- 1) êtes vous sûr que la recette en question est bien exactement celle de D. Baudoux, l’avez-vous vue écrite dans un livre ? car sur le web on lit tout et n’importe quoi d’une part, et personne n’est également à l’abri d’une faute de frappe, or les posologies sont d’une importance capitale.
- 2) est-ce la première fois que vous utilisez l’aromathérapie ? cette combinaison contient des huiles qui ne sont pas anodines et peuvent provoquer des irritation cutanées importantes lors de l’application (le Thym à Satureoides contient du bornéol en quantité, un phénol, sans parler du clou de girofle qui contient de l’eugénol -un phénol également- en encore plus grande proportion). Du coup, un test cutané préalable est impératif, mais délicat dans cette situation...
- 3) Le déclenchement va être provoqué par des produits chimiques. Ainsi, avant toute application, il convient d’en discuter avec le corps médical afin de s’assurer qu’il n’y aura pas d’interaction ou surdosage avec les produits employés.
Pour les deux premiers points, peut-être pourriez-vous demander conseil directement à Pranarôm sur leur site web . Ils sont extrêmement serviables et réactifs et vous aurez peut-être la chance de recevoir une réponse de D. Baudoux lui-même. Une info récupérée à sa source vaut toujours mieux que la multiplication des intermédiaires, d’autant plus qu’il est question de femme enceinte.
Je vous souhaite à tous deux une merveilleuse fin de grossesse, et une belle rencontre avec un bébé en pleine forme !
Angie


(Par guillaume. Le 22/4/2010.)

Merci pour vos précieux conseils,
Bonne continuation...


(Par Marie. Le 07/6/2010.)

Bonjour Angie,

Je ne sais pas si ce forum est toujours actif mais je me permet de vous poser une question concernant une huile de massage pour bébé de la gamme Myrtéa(bébé bien être)je pensais l’utiliser des la naissance pour masser bébé mais en lisant la composition je vois qu’il y a des HE de lavande,camomille romaine et sauge sclarée,déconseillées pendant la grossesse.le sont elles aussi après l’accouchement ? je souhaite éghalement allaiter mon bébé donc si je le masse avec cette huile cela est il nefaste ?

merci,si vous pouvez m’éclairer.
Bonne journée Marie


( Le 31/8/2010.)

Bonjour, je suis enceint de 8mois et1/2 et depuis 4 semaines et à raison de 2 fois par semaine, j’ai des massages de la zone dorso-lombaire par un kine qui utilise une creme neutre a base d’he de bois de rose.
J’aimerai savoir si cela est contre-indiqué.

Merci pour votre réponse. Charlotte


(Par Angie. Le 31/8/2010.)

Chère Marie,
pendant le premier trimestre de grossesse, TOUTES les huiles essentielles sont à proscrire. Cependant, certains thérapeutes y ont recours plus tard au cours de la grossesse.
Les HE de lavande et de camomille romaine sont celles que l’on peut utiliser le plus précocement chez le nourrisson. La sauge sclarée, qui est phyto-oestrogène est plus problématique...
Quoi qu’il en soit, en allaitant, il va de soi qu’il faut être très prudent et que toutes les molécules chimiques liées à la prise d’huiles essentielles per os ou par toute autre voie sont susceptibles de passer dans le lait maternel.
Le plus sûr est peut-être de fabriquer sa propre crème, adaptée à sa situation personnelle. Il y a de vrais pros en la matière qui pourront vous guider si nécessaire sur le forum... N’hésitez pas à venir y demander conseil !
Amitiés,
Angie


(Par Angie. Le 31/8/2010.)

Chère Charlotte,
Dans l’huile de massage, il y a deux éléments : l’huile de support et éventuellement l’huile essentielle.
Il faut impérativement que l’huile végétale de base soit la plus neutre possible (amande douce, noyaux d’abricots...) L’adjonction d’huile essentielle de bois de rose ne me semble pas problématique à votre terme de grossesse. Toutefois, vous devez rester vigilante, à l’écoute de votre corps et vous adresser à un professionnel de santé au moindre problème ou doute !
J’en profite pour rappeler que les massages sur le bas ventre sont à éviter voire à proscrire !
En vous souhaitant une bonne fin de grossesse et une belle rencontre avec votre enfant,
Angie


(Par Karima. Le 29/9/2010.)

Bonjour

Pendant le premier trimestre, j’ai eu un massage sur tout le corps où il y avait de l’HE de cannelle (je l’avais bien senti). Dans votre article vous parlez justement de cette HE type phénolée. Je n’ai fait qu’un seul massage et je souhaite savoir quel est le risque pour le bébé ?

D’avance merci,
Karima


(Par lisa. Le 22/10/2010.)

bonjour

je voudrais savoir si c’était possible d’utiliser un fond de teint qui contient de l’eucalyptus au cours de la grossesse mais même après que mon nouveau né soit la le fait de le prendre dans mes bras lui faire des bisous alors que j’ai mon fond de teint y’aurait pas de risque d’allergie pour lui lisa 24semaine d’amenorrhee


(Par josie. Le 01/11/2010.)

bonjour angie
j’aimerais savoir si l’utilisation d’une huile essentielle lavandin (lavandula hybrida )chez une femme enceinte de 2 mois1/2 est dangereux pour elle meme et le bébé sachant que celle-ci a été exposée durant une nuit entiére avec 6 gouttes de he réparties sous oreillers et bout de couette ( nous nous sommes rendu compte qu’apres que cette he était déconseillée en cas de grossesse et sommes tres inquiets
d’avance merci , josie


( Le 25/12/2010.)

Bonjour,

J’aimerai connaitre quelles HE (utilisées uniquement en diffusion à froid) sont autorisées durant la grossesse et celles qui sont totalement à proscrire et pourquoi ?

En vous remerciant par avance,
Karine


(Par Aurore. Le 26/1/2011.)

Bonjour,
Je viens de lire votre article et je suis affolée. Mon kiné utilise l’huile Weleda au citrus pour me masser tout le dos, notamment la zone dorso-lombaire (j’ai une importante scoliose). Je suis ainsi massée tous les 15 jours depuis le début de la grossesse. J’entre dans mon 4ème mois.
Ai-je pris de gros risques sans le savoir ? Quelle attitude adopter pour vérifier qu’il n’y a pas de conséquences sur le foetus ?
Cordialement, une maman très inquiète


(Par Angie. Le 27/1/2011.)

Cher(e) tous,
ce sont finalement un peu les mêmes questions qui reviennent fréquemment... Du coup, je me lance dans une réponse globale !
Quant au risque concernant les HE, ce sont des "risques" et non pas des conséquences systématiques. Il s’agit d’absorption de principes actifs chimiques comparables à ceux contenus dans les médicaments. De la même manière que l’on ne prend pas n’importe quel médicament quand on est enceinte, on évite les HE, surtout pendant le premier trimestre.
Concernant le fait d’anticiper des allergies, je n’ai pas plus de réponse à apporter...comment le pourrais-je ? Certaines personnes réagissent à certaines choses, d’autres non, il y a tellement de paramètres qui interviennent.
J’ai pris le parti de ne pas développer plus avant cet article délibérément. J’estime que ces listes d’HE et les explications qui y sont liées (non-exhaustives, faut-il le rappeler ?!)sont des pistes qu’il appartient à chacun de creuser. Je donne systématiquement les références des ouvrages desquels elles sont extraites afin que chacun puisse approfondir si désiré.
Je comprends et je respecte (pour y être passée ;o))les inquiétudes et les frustrations, mais la médecine n’est pas une science exacte qui s’applique dans toutes les circonstances, pour tous les individus de la même manière.
LE BUT N’EST PAS QUE CET ARTICLE SE SUBSTITUE A L’AVIS LIVRE EN CONSULTATION D’UN PROFESSIONNEL DE SANTE FORME A L’AROMATHERAPIE...
Le thérapeute peut gérer de visu des symptômes, des conditions exceptionnelles comme la grossesse, qu’un intervenant (quelle que soit sa formation, sa profession ou que sais-je) dont vous ignorez tout, derrière un écran d’ordinateur ne doit pas gérer...
AromAttitude et Internet en général, ont des visées informatives, mais sont à prendre avec prudence (vous y trouverez tout et son contraire)et ne peuvent systématiquement se substituer à "la vraie vie".
Donc je continuerai à aider du mieux que je peux (en décrivant des huiles, des propriétés, des pratiques aromathérapeutiques), mais je ne me substituerai pas à votre médecin traitant/gynécologue/kiné...
J’imagine que ma réponse sera très frustrante pour certaines personnes, je l’assume pleinement. Mais il en va de ma responsabilité.
Merci à ceux qui comprendront ;)
Angie


(Par nath. Le 17/2/2011.)

Bonjour,
Jr viens d acheter une hule weleda spceciale femme enceinte et je viens de voir qu il y a comme huiles essentiellees geraniol et eugenol et je viens de lire au dessus que c est interdit pendant la grossesse.
Merci de votre réponse
Nathalie


(Par charlotte. Le 27/2/2011.)

Bonjour,
Je m’appelle charlotte, expatriee francaise a Bangalore(inde).
Aujourd’hui j’ai fais ma propre lessive avec un pain de savon bio special vetement.
Je l’ai donc coupe en copeau et l’ai fait fondre dans 1litre d’eau en ebulition.
Or je me suis rendue compte mais trop tard que ce savon contient de l’huile d’orange (en plus d’huile de palme et de neem).
Or j’ai "cuit" ma preparation avec bebe dans le salon (a 8metre de la gazinière) toute les portes et fenetre etaient ouverte et j’ai des plafond de 5 metre (maison style loft).
Y a t-il eu danger pour bebe (2mois et demis)

De plus je m’en suis verse sur les mains, mais me les suis lavée au savon quelque minutes après. Mais j’allaite y a t-il danger ? (bebe a allaiter 3 a 4 heures apres le contact avec la preparation)

(pour les quantité utilisée 100g de savon comportant 4% d’huile d’orange selon emballage, 1litre d’eau a 100 degres, cuisson 15 min)
Dernière question puis-je quand meme utiliser cette lessive pour mes habits et literie ?

Merci de m’avoir lu.


(Par steph. Le 17/3/2011.)

Bonjour,votre article est super !
je me permets de venir vers vous car aujourdhui etant enceinte de 4semaine jai du manipuler de flacon dhuile essentielles de citron lavande menthe et eucalyptus jen ai respirer pendant 30min etje me suis renverser lhuile de citron sur la cuisse que jai nettoyer 20min apresqu’en pensez vous j’ai peur
merci de votre reponse


(Par céline. Le 23/3/2011.)

Bonjour
Votre site est très complet et bien plus clair que tant d’autres...
Cependant, je n’ai pas encore trouvé la réponse à mon questionnement : J’allaite mon bébé de 10 mois matin et soir et on m’a offert un massage à base d’HE de fleur d’oranger et lavande. Combien de temps dois-je attendre après ce massage avant de donner une tétée "sans risque" ? Faut-il tirer le lait pour "purger" les glandes mamaires ?
Merci de votre réponse.


(Par manet. Le 09/4/2011.)

bonjour
je suis enceinte de 6 mois et devant refaire le parquet de la chambre de bébé nous avons pris du xylophene bio, or il contient de nombreuses huiles essentielles pesticides, mais çà nous a semblé mieux que le xylo traditionel (pyrethrine) nous avons bien aeré, mais çà sent fortement est-ce que bébé risque quelquechose ?


( Le 20/6/2011.)

Bonjour, je m’appelle Émilie et je suis à la fin de mon 4è mois de grossesse. Il y a environ 2 semaines je me suis achetée un beurre de karité à l’huile essentielle de lavande ( ignorant que l’huile essentielle était à éviter pendant la grossesse) et je me masse le ventre avec 1 fois par jour....je suis très inquiète ! Quels sont les risques ????
Merci pour votre aide,
Émilie


(Par Colibis. Le 24/6/2011.)

Bonjour Emilie,
Je comprends tout à fait votre inquiétude. Néanmoins si la lavande contenue dans le beurre de karité est de la lavande vraie ou officinale (lavandula vera ou lavandula angustifolia ou officinalis, elle est une des moins problématiques. D’après Festy D., "elle fait partie des rares autorisées pendant la grossesse y compris durant les trois premiers mois" (Ma bible des huiles essentielles). Je vous souhaite une belle grossesse, prenez soin de vous.
Colibis


( Le 20/7/2011.)

Bonjour Angie,
Je suis actuellement enceinte de 2 mois et j’ai eu la betise de me faire masser le dos avec du baume du tigre il y a 2 jours et forcement je n’ai pas rincé le baume avent de dormir, j’ai juste mis un t shirt et me suis couchée sur le dos. Et j’ai d’ailleurs redormi avec ce meme t shirt la nuit derniere. Je sais maintenant que beaucoup de ses composants sont nefastes... Quels sont les consequences et les risques pour le foetus ?? J’espere vous lire tres prochainement. Une chose est sure, c’est que je ne suis pas pret de recommencer et que je vais maintenant "eplucher" les notices de mes cosmetiques.
Merci pour vos articles. Perrine


(Par Angie. Le 26/7/2011.)

Chère Perrine,
il est important effectivement d’éviter de s’exposer à certaines substances... Cela dit, comme pour tout principe actif, ce n’est pas parce que l’on rentre en contact avec une substance problématique que l’on s’en attire à coup sûr tous les effets secondaires.
Il vous appartient de vous en protéger à présent que vous en avez pris conscience et de surveiller (tout en profitant de ce moment merveilleux !) l’évolution de votre grossesse.
Concernant le baume du tigre en particulier, il est délicat d’évaluer les risques encourus, tout simplement parce que la recette fluctue d’un baume à l’autre ! Donc sans la composition exacte, il est difficile d’en dire plus. Vous devez être particulièrement vigilante aux huiles essentielles dites "cétoniques" (que l’on retrouve dans la menthe, le camphre, etc) et qui sont neurotoxiques pour le bébé, voire abortives. Ne vous exposez pas, surveillez votre grossesse et consultez un médecin au moindre doute...
Je vous souhaite une bonne fin de grossesse et une belle rencontre,
Angie


(Par noé. Le 10/8/2011.)

bonjour, angie j’allaite mon bébé mais j’ai une anémie. quelles huiles essentielles puis-je utiliser ? merci de tes conseils.


(Par Mélissa. Le 11/8/2011.)

Bonjour.

Je me permets de vous contactez car je me renseigne sur l’huile essentielle bio de Lavande fine angustifolia. J’ai lu qu’elle était très bien tolérée pour les adultes, que c’était une des rares à pouvoir être utilisée pure, qu’elle devait être diluée avec de l’huile végétale type amande douce pour les enfants.

Mais bcp de personnes ont des avis différent sur ces questions, pouvez-vous me donner votre avis ? :

y a t-il un risque pour la santé de mon bébé ( je suis enceinte d’un mois et demi ) si je mets une goutte sur de l’ouate pour parfumer ma chambre et donc en respirer ?

Y a-t-il ensuite un risque pour mon petit garçon de 18 mois s’il respire le même ouate ?

enfin y a t-il un risque de respirer cette ouate durant l’allaitement ?

Donc je ne parle pas d’en mettre sur ma peau mais d’en respirer ;)

Merci d’avance de prendre le temps de me répondre.
Bonne journée, merci.


(Par Angie. Le 12/8/2011.)

Bonjour Noé,
J’avoue ne pas trop comprendre le sens de ta question : pourquoi souhaites-tu utiliser des huiles essentielles ??
L’anémie ne sera comblée que par l’absorption de fer (boudin noire, abats, cacao, légumes secs et autres fruits secs...)
Et l’allaitement ne nécessite pas de prise d’HE particulière :S
Je suis un peu perdue, tu m’en dis plus ?? (et pourquoi ne pas venir en papoter directement sur le forum ? ce serait peut-être plus simple ? ;) )
Au plaisir,
Angie


(Par Guy. Le 21/8/2011.)

Bonjour,

J’ai refait l’appartement, et j’ai passé du xylphene bio contenant des huiles essentielles. 1 semaine après, cela sent fortement. Quels sont les risques pour le bébé que porte ma femme enceinte de 6 mois ? Merci de votre réponse car là, je suis vraiment paniqué... Nous avons pu partir de l’appartement pendant une semaine, mais là, nous sommes obligés de revenir.

MERCI d’avance !

Cordialement

Guy


(Par Angie. Le 24/8/2011.)

Cher Guy,
je suis désolée mais je n’ai absolument aucune réponse à vous apporter : j’ignore quelques huiles essentielles sont en cause et j’en ignore également la concentration. Le terme de votre épouse est plutôt rassurant car les risques ne sont plus les mêmes que lors du premier trimestre de grossesse...
Le plus sage est de contacter un professionnel de santé formé à l’aromathérapie et de lui amener l’emballage du produit utilisé. Au moindre doute, une échographie sera certainement prescrite à votre épouse...
Prenez bien soin de votre petite famille.
Angie


(Par cati. Le 14/9/2011.)

Bonjour,
Voila, je suis inquiète car je viens de découvrir que je suis enceinte depuis environ 2 semaines, cependant, j’ai appliqué de l’huile de rose musquée avec des huiles essentielles d’hélichryse italienne sur mon ventre pour cicatriser de vielles vergetures. J’ai du en mettre 4 fois sur les 15 derniers jours, mais je n’arrête pas de me dire que cela peux avoir des conséquences sur mon bébé.
Quel est votre avis ?
Merci d’avance

Cati


(Par Colibis. Le 23/9/2011.)

Bonjour Cati,
Il est vrai qu’un petit massage quotidien à l’huile végétale seule est plus approprié en cas de grossesse. D’autre part, la molécule cétonique contenue dans Helichrysum italicum est reconnue comme assez peu toxique surtout quand le nombre de gouttes n’est pas très élevé et la fréquence d’application assez rare ce qui semble être votre cas. La prudence étant de mise, il faut mieux s’abstenir, ce que vous avez fait, je n’en doute pas.
Je vous souhaite une belle grossesse remplie de bonheur.
Colibis


(Par Colibis. Le 23/9/2011.)

Bonjour,

La lavande vraie (lavandula angustifolia) est une huile essentielle polyvalente, non toxique aux doses physiologiques mais elle reste néanmoins déconseillée aux femmes enceintes ou en période d’allaitement. (Réf : cours d’aromatologie 2008-2009, CAF, Michel Englebin) mais comme vous, je peux lire des avis contradictoires sur cette HE. Dans ce cas, j’applique le principe de précaution, je n’utiliserais pas d’HE durant la grossesse, ainsi qu’auprès des enfants en bas âge.

Je vous souhaite une merveilleuse grossesse.

Colibis


(Par cathy . Le 26/9/2011.)

bonjour

je suis enceinte de 15 semaine sg , je suis allee a la pedicure cette apresmidi et elle ma mis une creme a l eucaliptus sur les jambes et les pieds ( marque sultan de saba ) , pas le temps de dire ouf , 5 mn apres je suis allee me rincer les pieds sous l eau , le mieux que je puisse faire ,Pourriez vous me dire si il ya un risque . je vous remercie beaucoup de votre reponse

cathy


(Par Cécile. Le 18/10/2011.)

Bonjour,

Peut-être pourrez-vous répondre à une question qui me préoccupe beaucoup : je souhaite utiliser de l’HE de Melaleuca pour soigner une infection vaginale. Or, j’essaie d’avoir un deuxième enfant. Le fait de tomber enceinte et d’utiliser au même moment de l’huile essentielle peut-il être nuisible au développement des cellules ?
Dois-je plutôt m’orienter vers un traitement plus conventionnel type antibiotique pour ne prendre aucun risque ?
Je vous remercie d’avance pour votre réponse.

Cécile.


(Par Opale. Le 20/10/2011.)

Je vous souhaite bien le bonjour Angie,

J’entame ma troisieme grossesse a l’age de 33 ans. Mon ainé Sacha a 12 ans et est autiste asperger, un merveilleux cadeau du ciel. Noah, 8 ans, est un joyeux luron qui ne fait qu’un avec son frere ainé. Et apres une douloureuse separation et une jolie rencontre, j’entame ma 8eme semaine de grossesse sous d’autres cieux que l’ile maurice.

A l’ile maurice, mon chez moi, je pouvais marcher le long des plages, me baigner dans l’ocean etc...alors qu’en france..sourire, pas de plage, ni de sable..

Mes questions...

Je voudrai rejoindre une salle de gym, j’en pratiquai avant, pour me bouger un peu...tout en avisant le personnel, est-ce prudent, et si oui, jusqu’a quel stade de la grossesse.

Je me demandai aussi si le Yoga, le hamman et le jaccuzi serait a deconseiller, ou dans le cas contraire, sous quel reserve.

Si je vous ai bien lu, pas de HE. Je n’en mourrai pas, sourire, bien que celle a la frangipane me ramene souvent vers mon ile. mais dans le cas ou je voudrai me faire masser, pt-etre serait-il plus prudent que je trouve moi meme ma propre huile a l’amande douce pour etre certaine que la masseuse en fera bon usage.

J’espere ne pas vous avoir bombardé de questions idiotes, mais de par ma nature, j’aime bien comprendre le fonctionnement des choses pour mieux mettre en application. Et se serait dommage que mon ignorance porte prejudice a un petit innocent qui merite, meme a 8 semaines d’existence, tout le respect qui lui ai du a l’aube de sa venue.

Merci de prendre la peine de me lire, et de me repondre. Bne jrnee.

Opale.


(Par camille. Le 25/10/2011.)

bjr, je suis enceinte de 29 semaines et j’utilise un gel contre les jambourdes lourdes, il est indiqué dans la composition : 0.07% huile essentielle de lavande et 0.07% huile essentielle de cypres. sur les conseils d’utilisation, il est indiqué que c’est à prescrire sur le premier trimestre. ce gel me fait énormément de bien mais puis je vraiment continuer ? merci, cdlt


(Par Colibis. Le 27/10/2011.)

Chère Cathy,
Malheureusement je ne possède pas assez d’information sur l’HE d’eucalyptus (chémotype et dosage) mais, comme le signale Angie plus haut, ce n’est pas parce qu’on s’expose à une substance problématique
que l’on "bénéficie" de tous les effets secondaires.
Si vous croisez votre pédicure, je crois qu’il serait bon de lui rappeler le "bon usage" des produits qu’elle utlise.

Je vous souhaite une merveilleuse grossesse.

Colibis


(Par Colibis. Le 27/10/2011.)

Bonjour Opale,
Comme vous l’avez lu dans les réponses précédentes, il vaut mieux éviter l’usage des HE. L’huile d’amande douce étant une huile végétale, elle ne pose pas de problème pour les massages.

En ce qui concerne le sport, votre médecin qui connaît votre grossesse et votre état de santé, serait plus à même de répondre. En général, les sports d’eau tels que aquagym... et le yoga ne sont pas déconseillés mais il est préférable d’en parler à votre médecin.

Je vous souhaite une très belle grossesse.

Colibis


(Par Colibis. Le 27/10/2011.)

Bonjour,
Ce gel est fortement dilué en HE. Néanmoins, il existe plusieurs lavande et plusieurs cyprès avec des effets divers.
S’il s’agit du cyprès toujours vert (Cupressus sempervirens), il est fortement déconseillé en période de grossesse et d’allaitement. Et le cyprès bleu (cupressus arizonica) est lui interdit durant cette période.
La lavande vraie (Lavandula angustifolia) ne semble pas poser de problème au-delà de trois mois de grossesse.

Par principe de précaution, j’éviterai donc l’usage de ce gel.

Je vous souhaite une très belle grossesse.

Colibis


(Par Colibis. Le 27/10/2011.)

Bonjour Cécile,

Il est préférable, en effet, de s’orienter vers une autre thérapeutique.

Quand le désir d’enfant est là et que tout est mis en oeuvre pour aboutir, ne prenons aucun risque.
Je vous souhaite de vivre très vite cette belle aventure dans la plénitude.

Colibis


( Le 27/10/2011.)

merci Colibis, il n’est pas spécifié le type de lavande et de cypres, je vais donc suivre votre conseil. j’ai utilisé ce gel 1 semaine, j’espere seulement qu’il n’y aura pas d’incidences. Camille


(Par Monna. Le 31/10/2011.)

Bonjour Angie,
Enceinte d’un mois, j’ai consommé quelques gommes de propolis bio (composées à plus de 40% de gomme arabique bio) contenant de l’huile essentielle d’eucalyptus radiata. Pensez-vous que cela présente sous cette forme un risque pour l’embryon ? Le fabricant m’assure que non, car l’eucalyptus y est en proportion infime.
Je vous remercie pour votre réponse.


(Par Colibis. Le 01/11/2011.)

Bonsoir Monna,
Je ne m’avancerais pas à contredire le fabricant de ces gommes mais si le moindre doute vous assaillit, n’en mangez plus (ce que vous avez fait, je n’en doute pas).
Je vous souhaite une superbe grossesse.
Colibis


(Par helene. Le 04/11/2011.)

Bonjour,
J’allaite mon bébé depuis 3 mois déjà et pendant cette période, mon ainée m’a refilé 2 fois des poux que j’ai traités avec un anti poux dont voici la composition :
* des Huiles Végétales de coco, calophyllum, jojoba, tournesol, amande douce, ricin
• des Huiles Essentielles de Lavande, clou de Girofle, Tea-tree, Géranium

Y a t il eu un quelconque risque pour
mon bébé ? Si oui lesquels ?

Cordialement
Hélène


(Par Colibis. Le 06/11/2011.)

Bonjour Hélène,

Y a t’il des précautions d’emploi indiquée sur la notice de l’anti-poux ? Le pourcentage d’huiles essenielles ainsi que leur nom latin sont-ils inscrits ?
Difficile de vous répondre sans indication supplémentaire.
Le mieux est que vous vous rendiez à la pharmacie afin d’obtenir un complément d’information sur le produit et que vous vous renseigniez auprès du pédiatre de votre bébé.

Je vous souhaite une bonne journée.

Colibis


(Par Nini. Le 25/11/2011.)

Bonjour, j’aimerais savoir à quelle dose et quelle fréquence, les huiles essentielles sont elles dangereuses ?
J’utilise régulièrement de l’HE de menthe pour des migraines récurentes.
Merci par avance pour vos réponses.

Nini


(Par Hayat. Le 22/12/2011.)

Bonjour, étant en rhumée j ai pris un verre d eucalyptus globulus que j ai utilisé en décoction. Je suis à 33 SA est ce qu il y a un risque pour le bébé ?
Merci pour votre réponse.

Hayat.


(Par Colibis. Le 06/1/2012.)

Bonsoir,

En effet, cette HE n’est pas à utiliser chez les femmes enceintes ni auprès des enfants en bas âge. De plus, c’est une HE utilisable en voie pulmonaire (diffusion, inhalation) mais qui ne doit pas être ingérée. Quant aux risques comme c’était en prise unique et dilués pour une décoction, je pense qu’ils sont très limités. En cas de doute, il est préférable de téléphoner au centre antipoison ou à votre médecin.
Bonne soirée


(Par Colibis. Le 06/1/2012.)

Bonsoir,

Les dosages et fréquences dépendent de la pathologie à traiter et de l’HE utilisée. Il convient donc de se renseigner sur chaque huile essentielle.
Voici un article qui pourrait vous renseigner.

Bonne soirée.


(Par christelle. Le 10/1/2012.)

Bonjour,

j’ai eu un accident de voiture (je suis enceinte de 8 semaines) et j’ai des contusions partout. Mon mari m’a fait un massage avec un gel cryostimulant aux huiles essentielles de : marjolaine, cyprès, roamrin et thym blanc. J’étais tellement mal que je n’ai pas fait attention à la composition mais aujourd’hui je me sens mal et je suis très stressée. Est ce qu’une seule application sur le haut du dos le cou et l’épaule pourrait avoir une incidence sur le développement de mon bébé ? Ns avons survécus à un accident terrible et je m’en veux terriblement de l’avoir mis en danger... Merci d’avance.

Christelle


(Par Colibis. Le 10/1/2012.)

Bonjour Christelle,
Au début de cet article, Angie stipule en bas de la première liste (celle de Baudoux) "(1) Sauf application momentanée et très localisée."
Je crois que cela correspond à votre cas. En cas de doute, je vous conseille néanmoins de contacter votre médecin et le centre anti-poison si vous souhaiter complèter cet avis.
Je vous souhaite une excellente grossesse.
Colibis


(Par ines bouraoui. Le 04/2/2012.)

bonjour, enceinte de 3 mois et demi, souffrant d’un rhume , j’ai déposè deux gouttes d’huile ess d’armoise au bord de mes narines, je m’apercois en lisant votre article , que cela est grave, quelles sont les répercussions à votre avis ???


(Par ines bouraoui. Le 04/2/2012.)

Bonjour

je suis enceinte de 3mois et demi , enrhumé , j’ai déposè une goute d’huile ess d’armoise sur chaque narine, quelles repercussions pour mon bébé ??


(Par Colibis. Le 06/2/2012.)

Bonsoir,

Le risque, oui, existe mais les effets indésirables des huiles essentielles comme ceux des médicaments traditionnels ne se développent pas systématiquement.
Le suivi médical qui entoure la grossesse, les différentes échographies, sont là pour vous rassurer sur l’état de santé de votre enfant. N’hésitez pas à consulter votre médecin à la moindre inquiétude.
Bonne soirée.
Colibis


(Par Colibis. Le 06/2/2012.)

Pour complèter ma réponse, les répercussions peuvent être celles décrites plus haut dans une réponse donnée par Angie concernant les cétones, composants principaux de l’armoise.


(Par Anne-So. Le 29/2/2012.)

Bonsoir Angie,
J’ai parcouru plusieurs fois votre article, et sauf erreur, je n’ai rien vu concernant l’HE ylang ylang. Auriez-vous des informations sur cette HE, je fais de l’hypertension (occasionnellement) et j’ai lu ses bienfaits à ce propos. J’allaite mon enfant qui a 15 mois. J’ai vu ailleurs qu’elle était contre-indiquée voire interdite pendant l’allaitement, mais je ne sais pas pourquoi précisément. La posologie serait de 1 goutte dans 1 cuiller de miel, 3 fois par jour. Mon bébé ne tête plus que le matin et parfois vers Oh/2h du matin. Je me disais que peut-être une prise après la tétée du matin et une à midi ne serait peut-être pas dangereuse. Qu’en pensez-vous ?
Merci, Anne-Sophie.


(Par Colibis. Le 08/3/2012.)

Bonjour,

L’HE d’Ylang-Ylang est en effet interdite durant la grossesse et l’allaitement. Je tiens à vous féliciter d’avoir pris d’autres renseignements, le principe de croiser les différentes sources d’informations conduisent généralement à une plus grande prudence et à une meilleure connaissance. Il vous sera toujours possible de reprendre le traitement à base d’HE après l’arrêt total de l’allaitement.

Bonne journée

Colibis


(Par Anne-So. Le 09/3/2012.)

Merci pour votre réponse, j’ai en effet trouvé un autre remède en attendant et me "repencherai" sur les HE après l’allaitement.
Bonne journée à vous,
Anne-Sophie.


(Par yolande. Le 15/3/2012.)

Bonjour Angie,
je suis nouvelle sur le site et j’aimerais savoir si un mélange d’huile essentielle de Persil dans une proportion de 20% dilué dans une huile végétale de busserole 80%, utilisé avec mon lait corporelle une fois par jour pourrais être nocif pour mon Bébé.
Je suis dans mon premier trimestre de grossesse.
Merci et Bonne journée ;
Yolande


(Par Angie. Le 15/3/2012.)

Chère Yolande,
Je me suis demandée un moment si je devais publier et répondre à un tel message... Est-ce pour me tester ? Cela me paraît tellement GROS !
- Choisir de me parler délibérément d’huiles végétale et essentielle réputées abortives et/ou neurotoxiques dans des proportions et une durée d’exposition toxiques, chez une femme enceinte et son foetus qui plus est, peut-il vraiment être innocent ?
Cela dit, je vais rester zen... avec mes doutes sur vos intentions, néanmoins.
Oui, c’est nocif, pour votre petit comme pour vous. Si vous avez déjà appliqué ce mélange détonnant (dont je ne vois pas l’intérêt, d’ailleurs), il convient d’arrêter immédiatement son utilisation et de consulter un professionnel de santé en lui décrivant les produits utilisés afin de vous assurer que tout va bien pour vous-même et votre petit.
Cordialement,
Angie


(Par bluewenn. Le 23/3/2012.)

bonjour, j’allaite mon bebe de 1 mois et demi et cela fait une semaine que j’utilise plusieurs fois par jour un savon "le petit marseillais" a l’huile essentielle de sauge (il n’est pas indiqué quel type de sauge), je lave egalement les mains de mon ainé de 20 mois avec. Apres avoir lu l’article j’angoisse énormement. Doit je arreter d’utiliser ce savon pour moi et mon ainé ? quels sont les risques encourus par mes deux enfants ? Du coup j’ai tres peur pour eux...merci


( Le 14/4/2012.)

Bonjour,
Je suis enceinte de 11 semaines, et en raison de douleurs importantes au dos, j’ai eu hier une première séance de kiné. J’ai prévenu celui-ci de ma grossesse mais il n’a pas l’air d’en avoir tenu compte, et m’a massé le dos en utilisant généreusement une crème contenant une dizaine d’huiles essentielles, sans me le dire ni me demander mon avis. J’ai eu mal au ventre ensuite, mais c’était peut etre dû aux exercices. Depuis je suis très inquiète, même si je me dis que les HE étaient sûrement très diluées...qu’en pensez-vous ?
Merci beaucoup,
Claire


(Par Colibis. Le 15/4/2012.)

Bonjour,

Je ne peux que réitérer la réponse d’Angie dans les échanges suite à son article "un risque, oui, existe, mais il en va des effets indésirables des huiles essentielles comme des médicaments traditionnels et de leurs effets secondaires : ce n’est pas parce que l’on en absorbe un que l’on va forcément développer ces fameux effets collatéraux... "

Il me paraît important de recontactez votre kiné pour savoir si vos douleurs sont consécutives à la séance ou pas.

Exigez de sa part de s’abstenir d’utiliser une telle crème, peu importe le taux de dilution, n’hésitez pas à lui rappeler que future maman et huiles essentielles sont incompatibles.

Passez une superbe grossesse,

Colibis


(Par vanessa. Le 17/4/2012.)

bonjour,

je suis actuellement enceinte et compte allaiter par la suite.
Je fabrique ma propre lessive au savon de marseille avant j’y ajouter des HE (de romarin a verbénone, eucalyptus radié, lavande aspic, et sapin de siberie)a raison de 4 CC pour 3 litre de lessive.
ya t’il un danger dans de la lessive qui par la suite va etre fortement dilué dans de l’eau ?
par precaution je n’en ai pas mit dans la lessive durant la grossesse et je ne compte pas en utiliser pour la lessive de bébé. Cependant je compte allaiter longtemps et je voulais savoir si je pouvais en remettre dans la lessive ?
Je vous remercie


(Par Magalie. Le 19/4/2012.)

Bonjour,

Je suis actuellement inquiète car je dois traiter une verrue péri-unguéale et j’allaite ma fille de 9 mois.

Puis-je utiliser une préparation à base de cinnamomum vera + satureia montana + chélidonium T Mere , en application locale 3 fois par jour pdt 10 jrs ?

Je dois absolument traiter cette verrue avec des HE afin d’éviter une brulure par azote qui risque de toucher la matrice de l’ongle (celui-ci risque de ne plus pousser). Les traitement de type duofilm ou pommade cochon n’ont pas été efficaces.

Je suis inquiète et je crains de mettre mon bébé en danger par cette application cutanée (au niveau de l’orteil).

Je vous remercie pour vos conseils qui me seront précieux.

Bien Cordialement.
Magalie


(Par Colibis. Le 20/4/2012.)

Bonjour,
Au risque de paraître trop directe, ma réponse est non, je n’utiliserais pas cette préparation dont les trois ingrédients sont interdits ou déconseillés durant l’allaitement sans avis médical. Sans doute existe-t-il d’autres alternatives ? Qu’en dit votre dermatologue ?

Je vous souhaite une bonne journée.

Colibis


(Par meriem. Le 05/5/2012.)

bonjour je suis enceinte de 4 mois pendant les premiers jour de ma grossesse j’ai bu un verre de cannelle pour provoquer mes règles je savais pas que je suis enceinte et là je suis trop inquiète pour mon bébé est ce qu’il y aura des conséquence sur le bébé merci


(Par Angie. Le 15/5/2012.)

Bonjour Meriem,
Je ne sais pas ce que vous avez bu, mais cela n’est clairement pas un verre d’huile essentielle de cannelle, car je peux vous assurer que la brûlure intense que cela aurait provoqué au contact de votre peau et tout le long de l’appareil digestif vous aurait envoyée ni une ni deux aux urgences !!
Du coup, ne sachant ce que vous avez consommé, je ne puis vous répondre. Tout ce que je peux vous conseiller, c’est de trouver les références exactes de ce que vous avez consommé et d’en parler avec le professionnel de santé qui suit votre grossesse.
Bonne continuation ;)
Angie


(Par Angie. Le 15/5/2012.)

CHERS LECTEURS, CHERS LECTRICES,
LE SITE AROMATTITUDE VOUS PROPOSE DES ARTICLES INEDITS ET OFFRE LA POSSIBILITE D’EN DISCUTER EN LAISSANT DES COMMENTAIRES.
IL N’A PAS POUR VOCATION DE SE SUBSTITUER AU CORPS MEDICAL.
LA GROSSESSE EST UN ETAT PARTICULIER, CE N’EST PAS JUSTE VOTRE VIE MAIS EGALEMENT CELLE D’UN PETIT ETRE EN FORMATION QUI SONT EN JEU ET POTENTIELLEMENT EN DANGER LORSQUE VOUS UTILISEZ DES HUILES ESSENTIELLES.
JE PRENDS DONC LE PARTI DE FERMER LE FIL DE DISCUSSION ATTENANT A CET ARTICLE.
MERCI DE VOTRE COMPREHENSION.
ANGIE