AromAttitude - L'aromathérapie au quotidien
Publicité
Vous êtes à : Accueil >> Les huiles essentielles... >> Fiches : Huiles essentielles >> Thym : quelle huile essentielle choisir ?

Dans la même rubrique (derniers ajouts)

Thym : quelle huile essentielle choisir ?

Article mis en ligne le 14 novembre 2010 par Colibis
Vous aimez ce que vous lisez ? prévenez le monde entier : Bookmark and Share

Depuis plus de 12000 ans, le thym accompagne la vie quotidienne des humains tant pour ses usages médicamenteux que ses utilisations cosmétiques et culinaires. Les Egyptiens s’en servaient pour embaumer leurs morts. Les Romains le brûlaient pour purifier l’air et éloigner les animaux nuisibles, en aromatisaient les fromages et les boissons alcooliques. Aujourd’hui, le thym est très répandu dans toute l’Europe méridionale.

Publicité

Les thyms appartiennent à la famille des lamaciées. L’huile essentielle est obtenue à partir de la sommité fleurie.
- Il existe plusieurs espèces de thym car cette espèce végétale est capable de synthétiser une essence de composition biochimique variable selon l’environnement : l’altitude, la nature du sol, la durée de l’ensoleillement.
- Depuis le début des années 60, ces différents thyms font l’objet de recherches. Cette étude, loin d’être achevée, nous démontre, une fois de plus, la complexité de l’aspect vivant et évolutif de la nature.
- Parmi les thyms vulgaires (thymus vulgaris), trois chémotypes sont à retenir : thymol, carvacrol (phénol) et linalol (alcool). Les espèces à thymol se rencontrent sur les plateaux peu élevés et sont souvent mêlées aux espèces à carvacrol. La spécificité à linalol se rencontre plus en altitude.
- Au plus le taux de linalol augmente, au plus le taux de thymol diminue. Ceci est important car différencie la toxicité et les précautions d’emploi des espèces étudiées.
- Nous abordons ici 4 thyms vulgaires différents que nous pourrions classer du plus doux au plus fort ou plutôt du plus inoffensif au plus contraignant d’emploi.

- 1. Thym doux à linalol - Thymus vulgaris L. linaloliferum o.p. plante fleurie-CT linalol
- 2. Thym doux à thujanol - Thymus vulgaris L. yhujanoliferum o.p. plante fleurie-CT thujanol-4
- 3. Thym doux à géraniol - Thymus vulgaris L. geranioliferum o.p. plante fleurie-CT acétate de géranyle, géraniol
- 4. Thym fort à thymol - Thymus vulgaris L. thymoliferum o.p. plante fleurie-CT thymol

1. Thym doux à linalol

Propriétés générales
- Antibactérienne - Antivirale - Antiparasitaire - Régulatrice de l’appétit - Draineur rénal - Immunostimulante - Anti-infectieuse - Fongicide - Tonique général.
- Très peu phénolée, cette HE est d’usage aisé (voir tout de même les précautions d’emploi) et remplace les HE phénolées pour les problèmes infectieux des enfants. Elle est le thym doux pédiatrique par excellence.
- Bon à savoir : la molécule linalol est la plus immuno, elle permet de travailler sur le chronique et sur le long terme, elle est efficace sur "Candida Albicans", elle est active sur les allergies, elle est sédative et anticonvulsive.

Indications
- Infections fongiques comme la candidose ;
- Infections rénales (en agissant comme dépuratif) ;
- Infections bronchopulmonaires et ORL chez les enfants ;
- Sphère digestive : colite parasitaire ;
- Système immunitaire : maladie à répétition chez les enfants.

Utilisation
- Voie cutanée :****
- Voie buccale :***
- Diffusion :**

Astuces
- Infections urinaires : 2 gouttes sur un sucre, 3 à 4 fois par jour + 2 gouttes diluées dans 10 gouttes de macérât de millepertuis en massage sur le bas du ventre. (Festy)
- Fatigue due à une antibiothérapie au long cours chez les enfants en association avec HE de citron (Citrus limonum). (Mailhebiau)
- Anémie associée à HE de carotte (Daucus carotta). (Mailhebiau)
- Infections respiratoires et toux : HE thym à linalol (thymus V. linaloliferum), HE eucalyptus radié (eucalyptus radiata), HE ravintsara (cinnamomum camphora à cinéole) à parts égales diluées dans de l’HV de noisette ou amande douce en friction sur la poitrine et le dos en alternance. (Bitsas)

Principaux composés chimiques aromatiques
- Monoterpénols dont 60 à 80% de linalol.
- Esters terpéniques.

Précautions d’emploi
- Aucune toxicité connue aux doses physiologiques.
- Interdite aux femmes enceintes ou en période d’allaitement.
- Interdite en cas d’hypertension artérielle.
- Interdite aux enfants en-dessous de 3 ans sans avis médical.
- Interdite aux insuffisants rénaux sans avis médical.
- Prudence car elle est utérotonique.
- Le linalol est allergène, pensez à effectuer un test cutané.

Le point de vue psycho-émotionnel
- Son usage (en bain, en massage, en diffusion) convient pour ceux et celles dont l’évolution est entravée par une santé fragile et par la difficulté d’entrer en relation avec les autres. (Bitsas)
- C’est une huile essentielle équilibrante et harmonisante. (Festy)
- Grâce à son impact psychique, antidépresseur et stimulant, elle est utile pour les enfants avec problèmes psychiques provenant de l’incompréhension et des conflits parentaux, pour les enfants souffrant de la dysharmonie familiale. (Mailhebiau)
- Elle rallume le feu interne, apporte chaleur et appétit de vivre. (mes-huiles-essentielles.com)
- Elle tempère les réactions instinctives, la violence, les peurs. (Mailhebiau)
- Elle est un bon tonique cérébral avec le ravintsara. (Englebin)

2. Thym doux à thujanol

Vous trouverez un article sur le site à propos de cette HE.

Le point de vue psycho-émotionnel
- Excellent neurotonique, c’est un rééquilibrant nerveux. (Festy)
- Elle est utile pour raviver la vitalité nerveuse et communique l’envie d’agir. (Bitsas)
- "Quand le manque d’énergie s’installe, que faiblesse passagère, peur de solitude et manque de rêve deviennent quotidiens, l’HE de thym à thujanol est là pour toutes les personnes qui auraient bien besoin de s’évader et qui sont trop sérieuses, afin de retourner voir à l’extérieur se qui se passe pour aider à atteindre ses objectifs. (Gérault-Mary)
- Elle renforce la confiance en soi et l’esprit d’entreprise. (Englebin)

3. Thym doux à géraniol

Propriétés générales
- Antibactérienne à large spectre - Antifongique - Antivirale - Neurotonique - Tonique cutanée - Utérotonique - Cardiotonique - Positivante - Astringeante cutanée.
- Bon à savoir : la molécule géraniol est la plus anti-infectieuse, elle permet de travailler plus sur de l’aigu, elle est active rapidement et est plus puissante que la molécule linalol.

Indications
- Acné, eczéma, mycoses ;
- Sphère gynécologique : vaginite...
- Infections ORL : sinusite, otite, rhinopharyngite, bronchite ;
- Infections urinaires : cystite ;
- Fatigue cardiaque ;
- Fragilité immunitaire ;
- Constitue une aide lors de l’accouchement (pas en automédication).

Utilisation
- Voie cutanée ****
- Diffusion ****
- Voie buccale **

Astuce
- Mycoses unguéales : 3ml HE laurier noble (laurus nobilis), 3ml HE thym à géraniol (thymus V. geranioliferum), 3ml HElavande aspic (lavendula latifolia spica), 3ml HE cannelle écorce (cinnamomum verum), 3ml HV calophylle : 2 à 3 applications locales jusqu’à disparition complète. (Baudoux)

Principaux composés chimiques aromatiques
- Esters terpéniques (43%) : acétate de géranyle
- Monoterpénols (+/-39%) : géraniols majoritaire
- Le géraniol est une des molécules les plus anti-infectieuses, il est actif très rapidement.

Précautions d’emploi
- Aucune toxicité aux doses physiologiques.
- Déconseillée aux femmes enceintes ou en période d’allaitement.
- Déconseillée aux enfants en-dessous de 4 ans.
- A utiliser sous forme diluée en cosmétique.
- Attention, cette HE est tonique utérine et tonique cardiaque.

Le point de vue psycho-émotionnel
- Elle est équilibrante de tout ce qui est affectif.
- Elle réveille les personnes qui manquent de tonus.

4. Le thym fort à thymol

Propriétés générale
- Antibactérienne puissante à large spectre - Anti-infectieuse à large spectre - Antiparasitaire puissante - Antiseptique général puissante - Antiputride - Immunostimulante - Neurotonique - Antifongique - Antivirale - Vermifuge - Expectorante - Tonique circulatoire et utérine - Hypertensive - Antalgique articulaire - Antirhumatismale - Stimulante gastro-intestinale - Stimulante des surrénales - Carminative - Cholagogue.
- Bon à savoir : la molécule thymol est recommandée pour les phases chroniques, elle est spasmolytique, elle a une action profonde.

Indications
- Toutes infections chroniques ;
- Infections bronchopulmonaires, sinusite, grippe, angines à répétition ;
- Troubles de l’irrigation sanguine, hypotension ;
- Diarrhée infectieuse, flatulences, atonie digestive, infections gastriques ;
- Douleurs dues à l’arthrose, rhumatisme, goutte, sciatique, lumbago ;
- Infections urinaires, cystite ;
- Gale, poux, teigne, parasites intestinaux ;
- Dynamise les personnes dont le terrain est fragilisé par une immunité déficiente.

Utilisation
- Voie buccale : **
- Voie cutanée : danger ! A utiliser en très petite quantité et toujours en association.
- Diffusion : danger ! A utiliser en très petite quantité et toujours en association.

Astuces
- Infections chroniques, immunité fragilisée : 1 part d’HE de thym à thymol (thymus V. thymoliferum), 2 parts d’HE de ravintsara (cinnamomum camphora), 2 parts d’HE de romarin à verbénone (rosmarinus officinalis verbenoniferum) : 2 gouttes 1à2X/jour pendant 2 semaines, arrêt une semaine puis reprise. (Bitsas)
- Bronchite chronique : 1 part d’HE de thym à thymol (thymu V. thymoliferum), 1 part d’HE de myrte verte (myrtus communis cineoliferum), 2 parts d’HE de romarin à verbénone (rosmarinus officinalis verbenoniferum), 2 parts d’HE de niaouli (melaleuca quinquenervia) : malheureusement, pas de posologie citée par l’auteur. (Bitsas)
- L’HE de romarin à verbénone vient ici pour drainer le foie.

Principaux composés chimiques aromatiques
- Phénols (54%) : thymol (50,25%), carvacrol
- Monoterpènes (+/- 27%)
- Monoterpénols et alcools (+/- 12%)

Précautions d’emploi
-  !Il est important de tenir compte de ce point, L’HE de thym à thymol est difficile d’emploi !
- Dermocaustique (peau et muqueuses) ;
- Hypertensive ;
- Hyperthermisante ;
- Hépatotoxique : pensez absolument à protéger le foie en ajoutant de l’HE de romarin à verbénone dans les synergies ;
- Neurotoxique ;
- Excitante ;
- A employer sur une courte durée : maximum 2 semaines et jamais seule ;
- Interdite aux femmes enceintes ou en période d’allaitement ;
- Interdite aux enfants en-dessous de 9 ans ;
- Au-dessus de 9 ans, en très faible quantité et jamais pure ;
- Risque d’insomnie si elle est utilisée le soir ;
- Propriétés à surveiller : hypertensive, tonique circulatoire, stimulante des surrénales, utérotonique, cholagogue.

Le point de vue psycho-émotionnel
- Elle est stimulante de la force instinctive. Elle est utile aux personnes à la résolution défaillante, qui manquent d’audace et de courage. (Bitsas)
- Le thym à thymol s’adresse aux personnalités attachées à un objectif supérieur mais que freinent et entravent une vitalité chancelante et une molle résolution. (Bioflore.be)
- C’est une huile restructurante, qui remet à la terre, redonne l’identité. Elle est utile aux personnes qui ont du mal à s’adapter au monde actuel.
Elle conserve l’intégrité physique, psychique et énergétique. (Englebin)

Sources

- Franchomme P. , L’aromathérapie exactement.
- Gérault G et Mary R., Le guide de l’aromathérapie.
- Bitsas A., Aromathérapie, corps et âme.
- Mailhebiau P., La nouvelle aromathérapie.
- Festy D., Ma bible des huiles essentielles.
- Baudoux D., L’aromathérapie, se soigner par les huiles essentielles.
- Englebin M., Formation en aromatologie et aromathérapie, année 2008-2009, CFA, module 2.2 et module 1.1.
- http://www.mes-huiles-essentielles.com/
- http://www.bioflore.be/fr/default.asp
- http://www.aroma-zone.com/


Vous avez aimé cet article ? prévenez le monde entier : Bookmark and Share

Réactions à cet article.

(Par Nessie. Le 19/11/2010.)

Merci beaucoup pour cet article, il est vraiment intéressant et permet d’éclaircir pas mal de point.
Vraiment beau travail Colibis.