AromAttitude - L'aromathérapie au quotidien
Publicité
Vous êtes à : Accueil >> Trucs et astuces au naturel !! >> Les différents labels BIO...

Dans la même rubrique (derniers ajouts)

Les différents labels BIO...

...touchant de près ou de loin à l’aromathérapie.
Article mis en ligne le 27 mai 2007 par Angie
Vous aimez ce que vous lisez ? prévenez le monde entier : Bookmark and Share

Dans cette jungle de labels, on s’y perd un peu parfois. Entre les produits naturels mais pas forcément bios, les pas bios, et pas très naturels, mais qui s’octroient le droit à un label sorti d’on ne sait où... il y a pas mal de tri à faire !!

Voici donc un récapitulatif des principaux labels.

Publicité

L’agriculture biologique :

Certainement le plus connu d’entre tous : le label "Agriculture biologique"
Mais savez-vous réellement ce qui se cache derrière ce label ??

Afin de prétendre au label, la production concernée doit être totalement exempte de produits chimiques de synthèse (engrais, pesticides, conservateurs...) et d’organismes génétiquement modifiés. Des produits naturels leur sont substitués. Les cultures doivent se faire dans le respect total de l’environnement ! Ainsi, pour mériter le label, le produit doit être composé à 95% au moins de produits agricoles issus de l’agriculture biologique, les 5% restants ne pouvant appartenir qu’à une liste restreinte de substances. Au vu des critères si stricts, on comprendra que certaines mentions concernant le produit sont absolument nécessaires afin de revêtir ce beau fleuron vert et blanc !

La philosophie de la culture biologique est de privilégier la qualité sur la quantité. Les productions n’ayant donc pas le même rendement, ces produits sont un peu plus chers que leurs équivalents non-bios...
Un organisme indépendant de contrôle et de certification peut être mandaté par le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche. Ces organismes accréditeurs sont au nombre de cinq : Ecocert, Qualité France, Ulase, Aclave, Agrocert. Il faut, pour cela, répondre à un cahier des charges particulièrement rigoureux et contrôlé, vous l’aurez compris, d’où le fait que beaucoup de personnes voient en ce label un gage de qualité.

Ce que vous savez peut-être moins, c’est que ce label possède un alter-ego européen. Créé en 2000, il est moins courant et surtout il est soumis à une controverse houleuse qui laisse planer le doute quant à sa réelle utilité.
Entre autres choses, l’Union européenne, aurait une vision plus "laxiste" du label, ne voyant aucun problème à le faire co-exister avec la présence de pesticides ou encore d’OGM. De plus, la législation ne permettrait pas de mentionner que le produit a été confectionné selon des normes plus strictes (telles que requises par le label BIO français par exemple). Les agriculteurs français sont donc d’autant plus attachés à leur label national, véritable gage de qualité à leurs yeux.
Le Conseil européen des Ministres de l’Agriculture se réunira les 11 et 12 juin prochains à Bruxelles pour trancher la question.

Outre le label AB (mais si, Agriculture Biologique, rappelez-vous, ce n’est pourtant pas si loin ! ;-)), les huiles essentielles sont parfois estampillées "Ecocert". Cet organisme peut être mandaté par le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche, ainsi que par le Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie pour ce label. Ecocert est une autre référence de certification bio dont l’organisme du même nom est le seul accréditeur. On peut trouver, sous ce label, des produits alimentaires, des produits cosmétiques écologiques et biologiques, des détergents écologiques, des parfums d’ambiance écologiques et biologiques, des textiles biologiques...bref, des articles aussi diverses que variées !

La cosmétique biologique :

Il existe aussi des labels "bio" spécifiques à la cosmétologie...et comme les huiles essentielles et végétales peuvent rentrer dans la fabrication de cosmétiques, nous sommes clairement dans le vif du sujet !
L’organisme Cosmébio a déposé deux logos : le logo BIO et le logo ECO. Dans les deux cas, les produits doivent être composés d’au moins 95% de produits naturels ou d’origine naturelle, ne laissant la place qu’à 5% maximum de produits de synthèse. Néanmoins, ces deux logos exigent des garanties différentes.

Le label BIO stipule :
- qu’un minimum de 10% (contre 5% pour le label ECO) du total des ingrédients soit issu de l’agriculture biologique
- et qu’au moins 95% (contre 50% pour le label ECO) des substances certifiables soient issues de l’agriculture biologique.

Le label ECO implique :
- qu’un minimum de 5% (contre 10% pour le label BIO) du total des ingrédients soit issu de l’agriculture biologique
- et qu’au moins 50% (contre 95% pour le label BIO) des substances certifiables soient issues de l’agriculture biologique.

En terme de labels associés aux cosmétiques, l’un des plus sévères est le label "Nature et Progrès". L’association européenne qui se veut "au service du développement de l’agro-biologie" a vu le jour en 1964. Le logo est apparu en 1971 et sa premire attribution remonte à 1973. Pour simplifier, la charte stipule que pour mériter le logo, le produit doit être composé uniquement de substances bios, si celles-ci existent. Les procédés d’obtention doivent également être les plus simples et les moins chimiques possibles. Une entorse cependant est autorisée pour les conservateurs qui peuvent être chimiques dans certains cas (sur dérogation), mais leur utilisation est alors très limitée et encadrée.

Allez, quelques uns rapidement pour le plaisir...Les Ecolabels !!

Ces labels sont attribués à des produits reconnus comme respectant davantage la nature durant tout leur cycle de vie (de la fabrication, au recyclage, en passant par l’utilisation). Sous ces labels, vous trouverez donc aussi bien de la lessive que de l’électro-ménager...tout peut y passer, donc ouvrez l’oeil !!
Encore une fois, deux labels co-existent :


Il existe un écolabel national que vous aurez certainement déjà rencontré au cours de vos pérégrinations. Il garanti , à la fois, une qualité d’usage du produit et la qualité écologique de ce dernier.

Il a un graphisme très classique dans son genre, pas vraiment folichon...contrairement à la "fleur" européenne.


Et il existe, à nouveau, un écolabel européen, moins courant peut-être (pour tout dire, il ne me semble pas l’avoir jamais rencontré). Il concerne tout de même 23 groupes de produits différents. Plus de 250 certificats auraient déjà été décernés à plusieurs centaines de produits. A noter, il est autrement plus "poétique" d’un point de vue graphique, tout du moins à mon goût ;-)

Je n’ai pas réussi à déterminer s’il y avait des différences entre les écolabels français et européen comme pour l’Agriculture Biologique. Je prends toute information à ce sujet...

Alors, vous y voyez plus clair ??? ;-)


Vous avez aimé cet article ? prévenez le monde entier : Bookmark and Share

Réactions à cet article.

(Par Philippe Berthier. Le 16/12/2008.)

Bonjour,

Je m’occupe actuellement d’un centre de séminaire sur paris et je souhaite pouvoir lui donner une ’ethiquette’ Bio ou eco responsable.

Nous avons déjà œuvré dans ce sens, à savoir, matériel de recup, toilette à eau de pluie, etc... malgré tout j’aimerais avoir un label que je puisse appliquer sur mes documents afin que mes clients ai conscience de nos efforts.

Savez vous vers quoi je peut me diriger ?

à vous lire,

Cdt,