AromAttitude - L'aromathérapie au quotidien
Publicité
Vous êtes à : Accueil >> Les ingrédients au naturel >> Les beurres végétaux

Dans la même rubrique (derniers ajouts)

Les beurres végétaux

Article mis en ligne le 15 décembre 2009 par Nessie
Vous aimez ce que vous lisez ? prévenez le monde entier : Bookmark and Share

Lorsque nous parlons de beurres végétaux bien souvent on visualise du beurre de karité, de cacao, parfois on pense aussi à du beurre de mangue ou d’argan qui est un peu plus connu ... Cependant il en existe bien d’autres qui ont des propriétés non négligeables et que nous n’utilisons que rarement ... Dans cet article je ne vise absolument pas à vous faire un topo scientifique sur chaque beurre végétal, seulement un petit aperçu des trésors que nous ne connaissons pas suffisamment.

Publicité

Il existe deux types de beurres végétaux

  • Beurre naturel
  • Beurre artificiel

La première catégorie correspond aux beurres qui sont directement extrait des fruits, amandons ou graines ...

La deuxième catégorie de beurres contient des beurres tel que Macadamia, Argan, Abricot, Cassis etc ... il s’agit, à la base, d’huile à laquelle a été ajoutée une huile hydrogénée pour obtenir un beurre.

Dans cet article je n’aborderais que les beurres végétaux naturels, les autres beurres n’étant pas tout à fait naturels il est préférable de les utiliser sous forme d’huile végétale.

Beurre Cupuaçu

Nom botanique : Theobroma grandifolium

Ce que l’on nomme beurre de Cupuaçu est de l’huile de Cupuaçu qui est d’apparence solide mais dont le point de fusion se situe vers 30°C, ce qui lui donne la faculté de fondre au contact de la peau.
Il s’agit d’un excellent hydratant allié à un très bon anti-inflammatoire.
Le beurre de Cupuaçu est très nourrissant et joue également un rôle de co-émulsifiant qui peut s’avérer très utile dans nos crèmes.
Il remplace parfaitement le beurre de Cacao dans les cosmétiques maison.

Parce que dans le fruit tout est bon, le cupuaçu est également utilisé en alimentaire. Sa pulpe est utilisée dans des glaces, gâteaux, confitures. La graine est utilisée dans la fabrication de bonbons, chocolats, confitures.

Et enfin le beurre extrait de la graine est un excellent ingrédient pour les peaux matures, très sèches ou atopiques.

Beurre de Dhupa

Nom botanique : Vateria indica

Malheureusement on trouve encore peu d’informations sur ce beurre.
Il est extrait de noyaux séchés des fruits d’un arbre indien nommé "Le suif de Malabar" ou encore "Piney Suif" ou encore "Dhupa Suif".

Il est encore de nos jours difficile de récupérer ce beurre car la saison de récolte tombe au moment de la mousson ce qui la rend un peu plus compliquée.
La composition riche en acides gras du beurre de Dhupa, en fait un excellent allié pour les peaux sèches, il est hydratant, adoucissant et a également l’avantage de protéger du soleil.
Son utilisation est par ailleurs conseillée comme remède contre les rhumatismes et les douleurs épidermiques.

La résine issue du Vateria Indica entre également dans la composition des bâtons d’encens, Dhupa étant le nom sanscrit de l’encens.

Beurre d’Illipe

Le nom d’illipe ou d’arbre à beurre est le nom européen pour le beurre de Mowrah et possède plusieurs noms botaniques

Nom botanique : Madhuca latifolia, Madhuca longifolia, Shorea stenoptera

Il s’agit d’un arbre aux mille vertus. Ses feuilles et le latex peuvent être utilisés contre les rhumatismes, les décoctions d’écorces aident à lutter contre les démangeaisons de la peau. Les fleurs sont utilisées pour produire une boisson alcoolisée. Et enfin, ce qui nous intéresse particulièrement, le beurre, qui a plus d’une vertu.

Il s’agit d’un beurre très semblable au beurre de cacao, avec un point de fusion plus élevé, ce qui le rend très approprié à la saponification.

Il a une odeur très caractéristique, pas forcément très agréable, mais possède des propriétés hydratantes et surtout des capacités à reconstituer l’élasticité de la peau.

Il est également reconnu pour l’hydratation des cheveux secs et abîmés.

Comme il s’agit d’un beurre très dur, il est excellent pour les baumes ou autres formulations en bâtons.

Beurre de Kpangnan

Nom botanique : Pentadesma butyracea

Le beurre de Kpangnan est également connu sous le nom de Karité doré. Il s’agit du cousin germain de notre cher beurre de Karité avec l’avantage de ne pas avoir l’odeur si caractéristique qui n’est pas appréciée par tous.

Il faut tout de même souligner que sur quelques points, le beurre de Kpangnan est plus efficace que le beurre de Karité et mérite toute sa place dans nos ingrédients fétiches.
Son taux élevé en stérols végétaux insaturés font de lui un excellent hydratant et cicatrisant mais on lui prête également la notoriété de réduire les risques de cancer, entre autre le cancer de l’ovaire.
C’est un ingrédient qui trouve sa place dans nos cuisines (huile alimentaire) et dans nos tambouilles maison, il trouvera autant sa place que le beurre de Karité.

Beurre de Kokum

Nom botanique : Garcinia indica

Le beurre de Kokum est souvent utilisé en remplacement du beurre de cacao. Il est extrait d’une graine très riche en huile (23-26%) qui nous
vient de l’Inde occidentale. Il entre dans la composition des confiseries, des médicaments et évidemment de nos cosmétiques.

Sa texture naturellement blanche et lisse, fait de ce beurre un ingrédient parfait pour des baumes doux et fondants sans laisser la peau grasse.

Comme nombre des beurres végétaux, il peut être directement appliqué sur le corps ou bien rentrer dans la composition des crèmes, laits ou baumes maison.

Beurre de Mangue

Nom botanique : Mangifera indica

Outre le beurre de Karité, le beurre de mangue est l’un des beurres les plus connus et les plus utilisés dans les cosmétiques.

Ses propriétés hydratantes font de lui un allié remarquable pour nos tambouilles maison.
Conseillé pour les peaux sensibles grâce à son côté très émollient il a également des vertus curatives sur les blessures.

N’hésitez pas non à plus à l’utiliser pour le soin des cheveux mais également en application sur les lèvres, les mains ou la peau gercée, ainsi que les blessures enflammées.

Beurre de Muru-muru

Nom botanique : Astrocaryum murumuru

Obtenu à partir de la graine de Muru-muru, ce beurre est connu pour ses propriétés hydratantes, fortifiantes et réparatrices des cheveux. Il est l’un des ingrédients qui a le plus d’affinités avec la fibre capillaire.

De nature très dur, le beurre de muru-muru est excellent en baume se présentant en bâton mais surtout pour les soins capillaires des cheveux secs et/ou abîmés.

Beurre de Sal

Nom botanique : Shorea robusta

Voici un beurre qui nous vient tout droit d’Asie, selon une légende, Bouddha serait né sous les branches d’un de ces arbres.

Cet arbre légendaire est riche en acides stéariques et oléiques, ce qui nous permet d’obtenir de très bons soins pour la peau.

Il a de grandes propriétés émollientes et une grande stabilité face à l’oxydation qui permet d’avoir des émulsions très stables et même de fabriquer des crèmes (avec une phase aqueuse) sans ajout d’émulsifiant.
Il a une température de fusion relativement basse (35°C) qui en fait un excellent beurre pour les baumes à lèvres.

Sources :

- http://labelbluecosmeto.canalblog.com
- http://www.desplantesdebonnevolonte.org
- http://thenaturalfiveo.canalblog.com
- http://www.andira.org/
- http://fr.wikipedia.org
- http://www.icsc.dk/dhupabutter.htm
- http://www.hvfl.com/dhupa.htm
- http://www.alterafrica.com


Vous avez aimé cet article ? prévenez le monde entier : Bookmark and Share

Réactions à cet article.

( Le 19/12/2009.)

Dis tu en sais des choses, toi, merci


(Par Nessie. Le 20/12/2009.)

Je ne sais pas qui a écrit le commentaire est anonyme ;)
Disons que je m’intéresse et donc me renseigne ... et je partage ^^ enfin pour ceux qui ont envie de lire lol

Nessie


(Par Diabolo. Le 20/12/2009.)

Merci beaucoup pour cet article Nessie ! Je me coucherais moins bête ce soir !


(Par zélie. Le 20/12/2009.)

Merci Nessie !
Ton article est très intéressant.
Zélie


(Par Nessie. Le 24/12/2009.)

Ravie que cet article vous plaise ;) Si vous avez des infos sur d’autres beurres ou bien des infos complémentaires sur ceux là ... N’hésitez pas :D


(Par k.andela. Le 06/1/2010.)

Je découvre seulement maintenant ton article, ...extra !!
J’ai bien sur envie de certains de ces beurres, ...merci Nessie, je sais que ça prend du temps les recherches, alors c’est un double merci pour ce "dépatouillage".


(Par Nessie. Le 11/1/2010.)

Merci Kandela, ravie que certains de ces beurres te donnent envie ;)


( Le 24/1/2011.)

bonjour NESSIE,
merci pour toute ces imnformations.
Une question ; comment on fabrique du beurre de mangue ?