AromAttitude - L'aromathérapie au quotidien
Publicité

Les Meilleures Recettes de beauté naturelle

Rita Stiens, Leduc.S Editions, 2006
Article mis en ligne le 16 septembre 2007 par Patte
Vous aimez ce que vous lisez ? prévenez le monde entier : Bookmark and Share
Publicité

Quatrième de couverture

Et si vous confectionniez vous-même vos produits de beauté ? Faciles et amusantes à préparer, les meilleures recettes naturelles de beauté ont fait la preuve de leur efficacité. Alors que les parabènes, sels d’aluminium et autres composants mystérieux contenus dans certains cosmétiques commerciaux ont de quoi inquiéter... Apprenez à utiliser efficacement les huiles et extraits végétaux, les fruits, les produits laitiers ou les plantes. Découvrez les secrets des recettes de beauté à base d’ingrédients naturels, sans conservateur, émulsifiant ou parfum de synthèse. Tout sur les soins des cheveux et du visage, les huiles pour la peau, les massages ou le bain, les masques, les applications. Qu’attendez-vous pour être belle et vous faire du bien " au naturel " ?

Biographie de l’auteur
Rita Stiens est journaliste indépendante. Spécialiste depuis de nombreuses années de la beauté et de la nature, elle est l’auteur du best-seller La vérité sur les cosmétiques et de La vérité sur les cosmétiques naturels (Editions Leduc.s). Une référence !

Rapide prise en main :

187 pages
Semi-poche
Prix : 9€40
Public visé : débutant & amateur pressé ou pas doué…
Aucune photo
Pas de bibliographie
Pas d’index

Le sommaire :

  • Les bases de tous les soins de beauté p 13 à 35
  • Les meilleurs produits de soins naturels p 37 à 80
    ingredients frais, huiles végétales, huiles essentielles, macérâts, extraits de plantes, hydrolats, vinaigres
  • Qualité, hygiène et conservation p 79 à 93
    critères de qualité pour une bonne huile, critères d’excellence, utilisation et stockage, hygiène et conservation
  • Recettes de beauté p 95 à 180
    les ustensiles, fabriquer les ingrédients de base, soins du visage, des yeux, soins capillaires, du corps, des mains, des pieds, soulager les problèmes de peau, après soleil

L’idée générale de l’ouvrage m’a séduite :
R. Stiens nous propose toute une série de recettes simples- lotions, laits, baumes, cataplasmes, Huiles, teintures-mères, shampooings, après shampoings, et laisse de côté la création préférée des tambouilleuses maison : la Crème. Ouf ! Pour certaines j’entends d’ici un soulagement…
Alors R. Stiens, pourquoi un tel choix (outre le fait que tu sois Allemande et donc plus pragmatique que les petites Françaises par exemple !) ?

Voici sa réponse :
« ….une crème fraichement préparée doit être soigneusement stockée et utilisée dans les jours qui suivent (…) On pourrait la conserver –mais avec quoi ? Les conservateurs font partie des composants qui posent le plus de problèmes. Cela n’a donc pas de sens de fabriquer un produit naturel pour y ajouter ensuite des conservateurs problématiques. La meilleure solution consiste probablement à compléter les soins de beauté préparés à la maison par d’autres produits comme les crèmes cosmétiques douces. (C’est moi qui souligne)
(…) les bons fabricants de cosmétiques naturels peuvent proposer désormais des produits sans conservateurs « durs » (…) Impossible d’en faire autant avec les crèmes faites maison ! »

Autre aspect de cet ouvrage à ne pas négliger : les ingrédients sont faciles à trouver et peu coûteux (donc les ratages sont autorisés !)
Ainsi l’auteur nous invite à ouvrir les portes de nos placards de cuisine (concombre, banane, œuf, produits laitiers, levure, poudre de soja, vinaigre) et ceux de nos p’tites tambouilles .. (rhassoul, huiles végétales, macérât, huiles essentielles, infusions, hydrolats, vinaigres, plantes)

Bon, le cadre et les grands principes sont posés, il est temps d’aller voir au plus près …au cœur de l’ouvrage !

Petite synthèse subjective du contenu de l’ouvrage…

* R. Stiens nous fait un rappel des soins de beauté avec
- le rôle de l’alimentation (recettes de jus de légumes et de fruits)
- les dangers de la peau
- le choix des recettes maison en COMPLEMENT AUX PRODUITS NATURELS DU COMMERCE

Bof bof.. maintes fois lu et relu..mais bon, il est toujours utile de revenir aux fondamentaux

* Ensuite, elle nous présente les ingrédients qu’elle utilise dans ses recettes. On passe des carottes aux argiles, en passant par les œufs..Au passage, elle oublie de préciser l’importance d’utiliser des produits bio..
* Elle résume les propriétés des principales huiles végétales sans oublier les macérâts
* La partie aromathérapie est un peu ratée : peu lisible dans sa présentation, son classement… On s’y perd dans la lecture ! Pas franchement pertinent pour un ouvrage de vulgarisation
31 huiles essentielles sont répertoriées, avec leur provenance, leurs propriétés, leur senteur..
Parmi elles, certaines sont peu connues. Par exemple :

«  Linaloe (bursera Delpechiana)
Huile essentielle du Mexique, obtenue par distillation du bois de cet arbre, appelé aussi bois de citron.
Propriétés : antibactérienne, déodorante, utilisée contre la peau sèche et cheveux fatigués ou abîmés ; bonne alternative à l’huile essentielle de bois de rose.
Senteur : florale-citronnée
 »

Un point assez obscur : elle classe le neem dans les huiles essentielles…Mais le neem est une huile végétale !!!
* Notre Rita n’oublie pas de mentionner l’existence des extraits de plantes
tels que l’Aloès vera, l’avocat, l’ ortie, le calendula, lierre, mauve…et les hydrolats
parmi ces derniers, sept sont présentés, dont certains qui nous permettent de sortir un peu des sentiers battus dans ce domaine : eucalyptus, fleur d’oranger, hamamélis, rose, romarin, sauge, arbre à thé.

Quand est-il de la partie « recettes » ?
* Elle débute bien cette partie, avec le chapitre consacré aux recettes des « ingrédients de base » : pas de futilité, on va à l’essentiel !
R. Stiens nous explique donc comment fabriquer ses extraits de plantes à la fois dans de l’huile (par exemple, le macérât de camomille contre les peaux sèches ou les inflammations), du vinaigre (au romarin, à la rose, au calendula etc.…), et de l’alcool avec les teintures mères

L’auteur donne des conseils pour fabriquer soi-même ses hydrolats avec une huile essentielle et de l’eau distillée.
(à mon avis, ils n’auront jamais la même concentration en actifs naturels qu’un hydrolat fabriqué dans une distillerie…mais bon..)
Rapide certes mais intéressant ce regard sur quelques bases de phytothérapie. Merci Rita ! Rien que pour ce chapitre, je ne regrette pas l’achat de ton ouvrage.
En effet, ces bases sont souvent difficiles à trouver de façon synthétique dans les manuels de phytothérapie. Ou alors, il faut jongler avec plusieurs ouvrages…

* Ensuite, viennent les recettes consacrées aux soins du visage, soin des yeux, des cheveux, du corps..Avec un point négatif : pas facile de s’y retrouver dans cette présentation. Et le sommaire général reste très…sommaire !
Alors, à vous les post il ! Mon livre en est rempli….

Si on regarde les soins des peaux grasses, on trouve un soin nettoyant intensif au lait entier, une recette de fumigation, un masque au raisin, un lait de toilette, une eau d’eucalyptus, une lotion intensive au calendula, des peelings, une huile à l’achillée millefeuille…Il suffit de jongler avec les pages !

En ce qui concerne les cheveux : des recettes de shampooings comme celui à l’arbre à thé et jaune d’œuf. Des après shampooings :au vinaigre de pomme, aux orties, éclaircissant, antipelliculaire pour cheveux bruns et châtains etc..

Notons enfin que tout au long de l’ouvrage, des encarts viennent apporter un éclairage sur un conseil, un ingrédient etc..Intéressant, sauf que ces encarts ne sont pas répertoriés dans le sommaire, donc là encore : à vos post it !!!

Conclusion : je conseille cet ouvrage. Simple, sans prétention, il constitue une bonne base de travail en donnant des pistes vers des recettes plus élaborées
J’ai particulièrement apprécié les éléments de synthèse sur des usages simples en phytothérapie
C’est pourquoi je regrette l’absence de bibliographie. J’’aurais aimé en effet, connaître les sources sur lesquelles l’auteure s’est appuyée. Mais bon..
De même, cette présentation des recettes est vraiment fouillie..le sommaire trop généraliste.
Résultat, au bout de quelques temps, le livre est déjà bien usagé à force de le parcourir dans tous les sens pour s’y retrouver !
Mais cela reste un bon petit investissement : je rappelle qu’il est en format de poche, à moins de 10 €..

N’hésitez pas à me laisser un message si vous désirez apporter votre regard sur cet ouvrage ! toute critique est bienvenue…et sera publiée


PS

P.S. : Pour une liste de TOUS les ouvrages présentés sur le site, suivez le lien ! ;-)


Vous avez aimé cet article ? prévenez le monde entier : Bookmark and Share

Réactions à cet article.