AromAttitude - L'aromathérapie au quotidien
Publicité
Vous êtes à : Accueil >> Trucs et astuces au naturel !! >> Le simulateur d’aube...

Dans la même rubrique (derniers ajouts)

Le simulateur d’aube...

... pour un réveil tout en douceur
Article mis en ligne le 2 juillet 2012 par Angie
Vous aimez ce que vous lisez ? prévenez le monde entier : Bookmark and Share

Vous savez ce que je déteste, le matin ? Les réveils en sursaut ! Et quand je me réveille avec la radio ou même un bip, et bien l’effet est toujours assuré...
C’en est arrivé à un point que ce qui me réveillait, ce n’est pas le bruit de la radio en elle-même mais le léger déclic que fait le réveil lorsqu’il se déclenche avant les premiers blablas ou les premières notes de musique !

Du coup, j’ai investi il y a quelques années ! Mon réveil infernal ayant rendu ses derniers sons, je me suis tournée vers la luminothérapie et me suis offert un simulateur d’aube 8) pour un réveil...ZEN !

Publicité

Le principe

Le simulateur d’aube permet de se réveiller ou de s’endormir plus naturellement qu’au son d’une mélodie quelconque. C’est à la lumière émise graduellement (jusqu’à l’intensité programmée) que le procédé fait appel. Celle-ci imite la lumière du jour se levant et a une influence directe sur notre horloge biologique, biorhythmes ou encore biocycles.

Notre horloge biologique

Des rythmes aussi divers que variés influent sur notre vie de tous les jours, mais parmi les plus importants se trouvent :
- le rythme circadien (du latin "circa diem", littéralement "approximativement un jour") qui est caractérisé par des cycles de 24h
- et le rythme nycthéméral qui lui focalise sur l’alternance jour / nuit ("nux" renvoie à la nuit et hêmera au jour) ainsi que les variations rythmiques de température.

A cela, il faut ajouter l’action d’une hormone, la mélatonine qui est sécrétée en l’absence de lumière, la nuit donc, avec un pic de sécrétion vers 5h du matin.
Elle influe sur le rythme circadien sus-mentionné. Plus il fait gris, sombre ou nuit (comme en hiver), plus notre cerveau fabrique cette fameuse mélatonine. La surproduction de cette dernière serait à l’origine d’une certaine asthénie, d’un sentiment de fatigue profond pouvant mener à la déprime. C’est à ce niveau que la luminothérapie et donc les simulateurs d’aube peuvent avoir un effet positif en limitant la production de cette hormone.

Comment ça marche ?

Lorsque le réveil se met en marche, la montée progressive de l’intensité lumineuse est captée et envoie un signal via le nerf optique à l’épiphyse (ou glande pinéale) responsable de la sécrétion de mélatonine. Dès lors la production de cette hormone, responsable de notre léthargie, décroît.
Le réveil se fait donc tout en douceur et naturellement, exit le réveil en sursaut et exit la sensation de fatigue à la sonnerie barbare du réveil !! ;)

Prix

Concernant les produits sur le marché, les marques Lumie® et Philips® se taillent la part du lion depuis plusieurs années mais on voit émerger quelques marques intéressantes.

Les premiers ont une forme arrondie caractéristique de la marque. Pour le prix, il faut compter entre 100€ et 200€ selon les modèles et les options désirées.

Les modèles de la marque Philips sont davantage en hauteur et plus abordables pour les petits budgets. 4 modèles se trouvent à ce jour (30 juin 2012) compris dans une fourchette allant de 50€ à 80€.

Attention cependant aux marques et modèles vraiment "obscures" qui n’assurent pas de service après vente et dont la qualité médiocre n’offre pas le résultat escompté !!

Outre le design, les différences principales entre les différents modèles relèvent principalement de l’intensité lumineuse maximum et de petits "à côtés" comme la radio, les bruits de la nature ou encore la possibilité de diffuser des huiles essentielles pour se réveiller (chez Oregon) !!

Ce modèle impose de choisir son ou ses huiles essentielles judicieusement. Elles doivent être suffisamment stimulantes pour stimuler le réveil. Cependant, notez bien que les huiles essentielles sont déposées dans une coupelle qui n’est pas couverte. Elles sont donc à changer régulièrement car elles vont s’oxyder à l’air libre et ne doivent pas être trop fortes ni trop excitantes car même sans diffusion, elles pourraient nuire à l’endormissement ou au sommeil, placées sur votre table de chevet !

Mon expérience personnelle est basée sur le Philips 3461 que je possède depuis plusieurs années, près de 6 ans pour être précise !

Nous avons dû changer l’ampoule qui est une ampoule spéciale imitant au mieux le spectre lumineux naturel mais sinon R.A.S. ;)
Les réveils ont gagné en douceur. Nous mettons une alarme sonore "de sécurité" par habitude mais sommes généralement réveillés avant que celle-ci ne se mette en marque. Selon l’humeur, il s’agira de la radio ou des bruits de la nature... Par contre, attention à l’ambiance "vague" dont le flux et le reflux peut avoir une action berçante plutôt inadaptée par rapport à l’effet recherché, je sais de quoi le parle !!

Et s’il tombait en panne après tous ces bons et loyaux services ?? Je rachèterais un simulateur d’aube sans l’ombre d’une hésitation !!

Faites de beaux rêves,

Angie


PS

Mes sources :
Mon ami Wiki(pédia) et ses article sur les rythmes biologiques, le Nycthémère et la mélatonine


Vous avez aimé cet article ? prévenez le monde entier : Bookmark and Share

Réactions à cet article.

(Par misschipie21. Le 18/7/2012.)

C’est vrai que c’est plus agréable que les radio-réveils qui nous réveillent en sursaut.
J’ai le Naf-Naf* et être réveillée progressivement par le son des cigales qui chantent doucement puis de plus en plus fort le matin me fait me croire en vacances (quand on habite dans la partie nord du pays, les cigales, on connait pas).
La lumière me sert aussi de lampe de chevet. Ca fait 2 en 1.
Un cadeau demandé au Père Noël il y a 2 ans, que je ne regrette pas.