AromAttitude - L'aromathérapie au quotidien
Publicité
Vous êtes à : Accueil >> Trucs et astuces au naturel !! >> Le déshydrateur

Dans la même rubrique (derniers ajouts)

Le déshydrateur

Article mis en ligne le 15 août 2008 par Angie
Vous aimez ce que vous lisez ? prévenez le monde entier : Bookmark and Share

Cela faisait quelques années que j’en avais envie, sans jamais avoir osé sauter le pas...
Du coup, je me le suis fait offrir pour mon anniversaire ;-) et je n’ai plus qu’une question : pourquoi avoir attendu aussi longtemps !!

Publicité

Bien-sûr, il existe des modèles autrement plus perfectionnés : des pros, des semi-pros que l’on importe généralement des USA et qui coûtent aux alentours de 400€.
La puissance est autre, la qualité du séchage également...

Moi, je n’en demandais pas tant ! Un appareil très basique, de tous les jours, cela me va très bien !!! Du coup j’ai jeté mon dévolu sur ce modèle :

Il a trois puissances de déshydratation : 250W, 500W ou 750W que l’on sélectionne en fonction de ce que l’on veut déshydrater. Pour donner un ordre d’idée, la plupart des fruits (pommes, abricots, ananas, bananes...) se déshydratent à puissance maximum, soit 60° au-dessus de la température ambiante) ; pour les légumes (carottes, choux, haricots, poivrons, courgettes...) c’est plutôt la position intermédiaire, soit 40° au-dessus de la température ambiante ; et la puissance minimum (20° au-dessus de la température ambiante) est réservée aux végétaux plus fragiles (champignons, oignons, herbes aromatiques...)

Certains aliments nécessitent une préparation avant d’être déshydratés. C’est le cas de certains fruits qui noircissent (pommes, poires...) qui doivent tremper dans une eau citronnée. Il faut également faire blanchir certains légumes (artichauts, asperges, brocolis, choux, carottes...)

Vient alors l’étape de la mise en place :

Le déshydrateur est livré avec 4 plateaux de 35cm de diamètre que l’on peut charger à raison de 600g de fruits frais ou 300 à 400g de légumes par plateau. J’ai cru tout d’abord que ce serait énorme et que je n’arriverais jamais à tout remplir !! Détrompez-vous, c’est juste bien !!! Cela contient 3 belles pommes Grany débitées en rondelles très fines à grand coup de mandoline ;-) Et croyez-moi, ça part très vite !! Je ne vous ferez pas le coup de "la preuve en image" parce que justement, des images, il n’y en a pas, Zhom et Mini-Zhom les dévorant plus vite que leurs ombres ! :D :D

Un autre avantage de ce modèle, c’est que, comme vous avez pu le constater, il possède un minuteur et donc s’arrête automatiquement après la durée programmée. C’est très pratique pour le faire fonctionner de nuit, ce qui évite de monopoliser de la place dans la cuisine en pleine journée, surtout lorsque, comme moi, on a une petite cuisine ! ;-) Allez, je vous le mets en gros plan !

Déshydrateur : fonctions

Pour le temps nécessaire, cela dépend !! Comment ça, ça dépasse ??!! ;-) _ Pour les fruits, cela varie généralement entre 6 et 12h selon la taille du fruit, la manière dont il est coupé, s’il est déshydraté avec la peau ou non ; pour les légumes, c’est plutôt de l’ordre de 4 / 5h et pour les épinards, oignons et autres herbes aromatiques, comptez 2 / 3h !

En ce qui concerne le prix, je vous mets ici le lien vers Amazon parce que je suis une fainéante notoire 8) (Ce lien non seulement comporte le prix, mais il est mis à jour automatiquement si celui-ci venait à changer !! ;-))

Cela fait donc un mois que m’y adonne à cœur joie !!
Nous avons une habitude à la maison : tous les dimanches midi, c’est relâche ! :D
En fait, nous ramenons un tas de petites victuailles à grignoter sur la table : fruits, légumes, snacks en tous genres (ça ce n’est pas bien ! ;-)) que nous picorons en regardant un programme familial... Du coup, j’ai réussi à troquer pas mal de cra-cra beurks contre des fruits et légumes déshydratés !!
Pareil pour les apéros avec les amis, ce genre de petites choses éveille tout d’abord la curiosité mais a toujours été un franc succès jusqu’ici !!

Bon appétit, bien-sûr !! ;-)

Angie


Vous avez aimé cet article ? prévenez le monde entier : Bookmark and Share

Réactions à cet article.

(Par Marie-Thé. Le 18/8/2008.)

Merci Angie pour ce petit commentaire sur ton déshydrateur,je ne savais pas que l’ on pouvait en trouver pour les particuliers.Cela me donne envie de m’ en faire offrir un,pour Noel


(Par Zazie. Le 07/1/2010.)

Hello Angie,

J’aimerais savoir si tu as déjà déshydraté des fruits ou légumes très plein d’eau ! je pense à la betterave rouge, les champignons ! As-tu essayé de déshydrater du pain (oui je sais bizarre, mais je pense que c’est possible non) pour croûtons dans la soupe ou salade au lieu de les passer au four ?
J’ai un déshydratateur depuis environ 20 ans et ne l’utilisais que peu vers Noël pour les agrumes et en été pour les haricots. Tu m’as donné envie de le ressortir. C’est vrai que la couleur des fruits et légumes est pas trop top mais qu’est-ce que c’est meilleur que ceux du commerce !

Un petit merci et un gros bisou de Suisse
Zazie


(Par Angie. Le 07/1/2010.)

Hello Zazie !
Pour la betterave, je n’ai jamais essayé...
Par contre, je fais régulièrement des fruits : pommes, bananes, pêches, melon, tomates (j’ai dit que les prochaines, j’allais les dessécher puis les laisser mariner dans de l’huile avec des HE de thym et de romarin, pour voir ;), je fais également des herbes aromatiques (et cela fonctionne très bien !) et pour les champignons, l’oignon, c’est impeccable également !
Sur le modèle que je possède, il y a 3 intensités de séchage à adapter selon l’aliment. Cela permet de sécher des choses plus ou moins fragiles...
Bonne tambouille !
Angie


(Par Ben d’Artisanat Cambodge. Le 03/3/2010.)

Moi qui rêve de déshydrater du poivre de Kampot vert ainsi que des plantes aromatiques, je pense que je vais me laisser tenter dans très peu de temps !!

Merci pour cet article très concret.