AromAttitude - L'aromathérapie au quotidien
Publicité
Vous êtes à : Accueil >> Les huiles essentielles... >> Fiches : Huiles essentielles >> Immortelle ou Hélichryse italienne

Dans la même rubrique (derniers ajouts)

Immortelle ou Hélichryse italienne

Helichrysum italicum ssp serotinum
Article mis en ligne le 22 juin 2007 par Angie
Vous aimez ce que vous lisez ? prévenez le monde entier : Bookmark and Share

Cette huile essentielle est relativement onéreuse (17,5€ à 20€ les 5ml) mais c’est une incontournable !!

On peut aussi évoquer la différence de composition qui la caractérise en fonction de sa provenance et donc la différence d’effets thérapeutiques. L’immortelle de Corse serait de meilleure qualité que celle provenant des Balkans, de Croatie, notamment.

Néanmoins, ATTENTION à son utilisation et ses effets indésirables !! Son usage interne est très déconseillé (uniquement sur conseils d’un professionnel de santé), cette huile essentielles est déconseillée chez les personnes ayant des soucis de coagulation et son utilisation chez les enfants et la femme enceinte doit être encadrée de moult précautions...

Publicité

Propriétés :
- Certainement un des antihématome les plus puissants, si ce n’est LE plus puissant !
- Anti-coagulante, anti-phlébitique
- Anticatarrhale, mucolityque, expectorante
- Aide à lutter contre le cholestérol
- Cicatrisante, desclérosante, astringente cutanée,
- Antispasmodique et anti-inflammatoire
- Hépato-stimulante
- Psychoactive


Traditionnellement utilisé dans le traitement de :

- Hématomes externes et internes, même anciens, traumatismes, coups, chocs
- Phlébite, oedème, problème de circulation sanguine, maladie de Raynaud, congestion et stase veineuse
- Hémorroïdes
- ORL : rhinite, rhinopharyngite, rhume, bronchite, encombrement bronchique, toux, otite (aigüe ou séreuse)
- Maladie de Dupuytrens, syndrome du canal carpien
- Insuffisance hépatique, hépatite, cirrhose, hypercholestérolémie, congestion hépato-pancréatique, céphalées, intoxication hépatique (alimentaire ou médicamenteuse)
- Colite
- Sphère génitale : bartholinite, vaginite
- Application cutanée : plaie, cicatrice, égratignure, ampoule, vergeture, eczéma (atopique, de contact), psoriasis, furoncle, acné, acné rosacée, chloasma, angiome, couperose, vieillissement cutané, dermatose, brûlure, coup de soleil, dermite de stase, érythème, escarre, folliculite, lichen, lipomes, panaris, piqûres (guêpe, méduse, scorpion), ulcère (trophique, variqueux), érythrose, chéloïde, dermatofibrome, kyste sébacé, hémangiome, histiocytofibrome, varicosités, cyanose
- Anti-bactérien : anthrax, bourbouille, coqueluche
- Névrite
- Rhumatismes, arthrite, polyarthrite (rhumatoïde)
- Traumatisme : musculaire (élongation et déchirure musculaire), articulatoire (entorse, épanchement), osseux (fracture)
- Anorexie

Usages :
- En frictions, en regard de l’organe concerné, diluée (entre 10 et 50%) dans une huile végétale
- Dans des préparations toutes faites contres les coups, bosses et autres hématomes !
- Peut être utilisée pure directement sur la peau de manière très ponctuelle en cas de choc (1à 2 gouttes 3 fois par jour) ou en synergie avec de la lavande vraie (1 à 2 gouttes de chaque 3 fois par jour).

Principaux composés chimiques aromatiques :
- Esters : acétate de néryle
- Cétones : italdiones 1,2,3

Synergies :
- Circulation sanguine : Lentisque pistachier, Calophylle Inophyle
- Anti-inflammatoire Eucalyptus citronné, Gaulthérie couchée
- Soins de la peau : Lavande vraie, Tanaisie annuelle
- Contusion, hématome : Lavande vraie
- Fracture osseuse : Lentisque pistachier et Gaulthérie couchée
- Cicatrices : Romarin à Verbénone
- Hypercholestérolémie : Romarin à Verbénone

Attention !!
L’huile essentielle d’hélichryse italienne est une huile neurotoxique car elle contient des cétones. Ceci implique que son utilisation soit parcimonieuse tant en quantité qu’en durée...et à éviter, dans a mesure du possible chez le petit enfant (moins de trois ans), la femme enceinte et la femme allaitante.

La voie interne est possible, mais uniquement sur les conseils d’un professionnel de santé !

A proscrire chez les personnes ayant des problèmes de coagulation ou sous traitement anti-coagulant.

Pas d’usage prolongé sans les conseils d’une professionnel de santé.


Vous avez aimé cet article ? prévenez le monde entier : Bookmark and Share

Réactions à cet article.